Quelques plans du projet

 

Carte de situation du projet

 

Emprise du barrage

 

Zones de compensations (19.5 ha qui seront achetées par le Conseil Général du Tarn sur 9 sites différents afin de recréer artificiellement des zones humides pour "compenser" la destruction de celle du Testet.

 

 

 



Les réactions

Avatar colette vaugarny

JUSQU OU VA T ON ALLER ? JUSQU OU LA TERRE POURRA T ELLE SUPPORTER ?

QUELLE DESOLATION !!!!!

CONFIANCE...C EST UN OUTIL + PUISSANT QUE LES BULLS ...ET LES élus !!
PUISQU IL Y A ACTION........

Le 23-10-2013 à 23:25:57

Avatar ode lafon

m'enfin!
on va arrêter un jour de détruire au profit d’agriculteurs qui ne respectent pas l'agro et n'ont rien de cultivateurs! jusqu'à quand allez vous bousiller la planète?

Le 25-11-2013 à 14:41:00

Avatar Nicole Dulmet

J'imagine que 9 petites zones complètement isolées les unes des autres n'ont pas le même intérêt qu'une seule grande zone. Est-ce bien exact? Par exemple, une petite ( ou plus grande ) sécheresse et ... la petite zone est sèche plus vite que la grande . Ou bien des bêtes, même aquatiques, ne peuvent-elles pas avoir besoin d'émigrer un peu plus loin. Ou autres. Si possible, réponse souhaitée!
Ce "réagir" risque d'être uniquement entre convaincus, mais tant pis je continue en supposant que des non convaincus de votre action et de nos convictions lisent aussi ces commentaires.Voilà:
Il faudrait déjà bien admettre que ce que l'on appelle encore "avancer dans le "progrès" ", n'est plus, au point où l'on en est, un progrès. C'est le serpent qui se mord la queue ! Il faut voir le progrès autrement Il faut inventer des solutions à partir des problèmes qui se posent (écologiques, sociaux, ... ) On a bien su inventer la roue pour faire plus vite. Pourquoi l'espèce humaine ne pourrait-elle pas inventer comment se sortir de cette impasse où elle s'engouffre?

Le 15-03-2014 à 19:19:58

Avatar cottin pierre

Y a que avec les fusils et la dynamite qui vont comprendre.
C'est une honte, du pognon au profits de la Vie.
Boum

Le 31-08-2014 à 22:48:33

Avatar DAGOT

Bonjour , nos politiques doivent faire des économies alors pourquoi ne pas commencer par celle-ci , de plus des agriculteurs qui sont déjà largement subventionnés par l’Europe , demandons leurs de changer et de ne plus rependre des nitrates (algues vertes ),et en plus suivant vos infos ils ne sont que 80 , alors !!!!!! ( malheureux pour une minorité )
Si ce projet abouti c'est parce-que dans ce secteur il n'y a pas de notables propriétaires sinon le problème serait résolu .
Souhaitons que ce barrage ne voit pas le jours et que nos politiques soient raisonnables et censés . Bruno

Le 06-09-2014 à 14:44:24

Avatar goldorak

bonjour moi je suis natif de gaillac j habite en haute Savoie mais c et été nous nous sommes promener dans le coin agréable de verdure que je connais bien on nous assomme qu il n y a pas de sous mais la comme par hasard bingo laisser nous c et coin de verdure que vont trouver nos enfant plus tard !!!!!!!

Le 11-10-2014 à 15:38:24

Avatar yves Bienvenu

là je tombe sur le cul! et la D132 dans tout çà? si on m'avit dit qu'il y aurait un barrage là un jour !!!!!!
en tous cas chapeau aux grévistes et à toutes celles et ceux qui luttent

Le 27-10-2014 à 00:58:16

Avatar Dominique merat

une fois de plus nos cheres fonctionnaires de l'europe fond ce qui va bien pour nous faire mourir a petit feu et laissés au génération futur une terre de plus en en plus pollué et tout cela avec l'aide de l'état et nos élus
il serait tant que l'on arrete le massagre et il est vrai que dans des années on va payer encore une fois de plus pour réparer leurs conneries je suis de tout coeur avec ses manifestants quand aux forces de l'ordre il ferai mieu d'aller dans les banlieux, ou de joindre aux opposants du projet

Le 27-10-2014 à 13:03:30

Avatar baronne

je ne connais rien à ce projet à part ce qu'on en dit dans les médias qui au fond ne parlent que des manifestants contre le barrage mais n'expliquent rien sur les enjeux. Vu de loin, cette bagarre me semblait dérisoire jusqu'à ce qu'il y ait ... un mort. Et maintenant toute cette gueguerre me semble absurde. Irresponsable. Vu de loin, je me dis qu'un barrage, un lac même artificiel ce n'est pas forcément si moche et ne dénature pas le décor et je suis allée voir sur google, l'endroit s'y prête. Alors je ne comprends pas.

Le 28-10-2014 à 07:51:42

Avatar baronne

ps . et en ce qui concerne les producteurs de maïs de mrd, à mon avis il vaut mieux leur faire un lac plutôt qu'ils siphonn ent les nappes phréatiques comme ils le font à outrance, aujourd'hui. Non ? Expliquez moi.

Le 28-10-2014 à 09:05:37

Avatar Thierry

Nos chers agriculteurs tombent dans le panneau, la rentabilité et toutes les primes qui vont avec quoi qu'il advienne. Ils creusent leurs tombes eux même pour nous vendre de la basse qualité. Bientôt, l'accord transatlantique de libre échange va leur régler leur compte. Ils feraient mieux de s'engager dans la culture raisonnée et de qualité, c'est à dire adaptée à la région. La demande va exploser, nous ne voulons plus de ces saletés traitées à outrance que l'accord en question va importer en masse. Mais non, ils préfèrent casser du bâtiment public, verser leur fumier et légumes sur la voie publique, pleurer sur les subventions, en clair être des sujets soumis à la productivité. Alors pensez donc, un beau barrage pour irriguer le mais et je ne sais quoi encore, une aubaine!
Quant aux casseurs, aux cocos de base, éjectez les! ils pourrissent votre mouvement et servent parfaitement l'état et le conseil général en réduisant votre cause à un sauvetage de sauterelles et à un mouvement terroriste. Ce sont des manipulés, ignorants qu'ils sont des marionnettes et convaincus du contraire.

Le 01-11-2014 à 18:43:30

Avatar Thierry

Demandez aux habitants de Savines le lac si aujourd'hui ils regrettent le barrage de Serre Ponçon qui retient la totalité des eaux de la durance et de l'Ubaye pour irriguer toutes les cultures du vaucluse et de la Provence, plus de sècheresse grâce à ce barrage, en Provence, une réserve d'eau inépuisable, et quel attrait touristique, pour les plaisanciers, les pêcheurs, personne ne se souvient quand les gens ont été expropriés du petit village de Savines aujourd'hui recouvert par les eaux, ça a été un déchirement dans les années 60
aucun regret aujourd'hui, bien au contraire!
L'opposition est toujours très vive dans la forêt de Sivens, dans le Tarn, où le déboisement a commencé, en prélude à la construction d'une retenue d'eau d'un million de mètres cubes. Sur place, les opposants veulent défendre une zone humide et ne baissent pas les bras.

C'est un petit coin de forêt proche de Gaillac, qui depuis quelques mois, a pris des allures de Notre-Dame des Landes. Un projet de retenue d'eau suscite la colère d'opposants qui sont mobilisés, certains occupent le terrain, d'autres le défendent, prêts à en découdre avec les forces de l'ordre. En attendant, le déboisement de la partie concernée a débuté. Une noria d'engins de chantier dénude le terrain, sous la protection des gendarmes, postés aux endroits stratégiques. Pour éviter que les opposants, qui campent non loin de là, ne viennent entraver ces travaux.

Pourquoi un barrage à Sivens ? Parce que le Grand Sud manque d'eau. Et que surtout, il en manquera cruellement dans les années à venir. Si le dérèglement climatique se confirme, les Pyrénées ne sauront plus jouer leur rôle de château d'eau de toute la région. Et les sécheresses risquent d'être récurrentes. Paradoxalement, la Provence tout entière et des villes comme Marseille sont bien plus tranquilles que Toulouse, avec les énormes lacs alpins, tels que Serre-Ponçon : un milliard de mètres cubes !

On le sait : faute d'un grand réservoir, il faudra que la région se dote dans les années qui viennent d'une série de petites ou moyennes réserves, pour réunir les quelque 70 millions de mètres cubes supplémentaires qui la mettrait à l'abri de la disette.

La retenue d'eau de la forêt de Sivens s'inscrit dans cette perspective. Elle devrait pouvoir alimenter les agriculteurs du secteur, jusqu'aux confins du Tarn-et-Garonne. Par ailleurs, elle est censée avoir un rôle écologique en préservant l'étiage du Tescou : en période sèche, elle permettra de maintenir un débit suffisant pour garantir un minimum de confort à la vie aquatique.

Ce projet a été porté par le conseil général du Tarn et bénéficie d'un financement public pour la totalité de sa réalisation, soit un budget de 8,4 millions d'euros.

Si l'opposition est aussi farouche, c'est que cette retenue va inonder une «zone humide». Un secteur que les habitants du secteur dénomment «bouille», qui est sans grand intérêt pour l'agriculture. Et qui, du coup, peu praticable et pleine d'eau, va devenir le refuge des animaux. Près de 90 espèces y ont été recensées, depuis la huppe à l'écureuil, en passant par les chauves-souris, les hiboux, les hérons ou les mésanges.

Mais au-delà de la défense de ces espèces, qui devront sans doute déménager le temps que dureront les travaux, beaucoup de ces protestataires tiennent un discours plus politique, notamment contre le modèle de l'agriculture intensive, avec l'exemple d'une maïsiculture très avide en eau.

Pour certains enfin, il s'agit d'une contestation plus globale de la société, avec une tribune médiatique toute trouvée.

Mais ce projet de barrage est aussi défendu par bien des agriculteurs du secteur qui ont pris conscience des futurs besoins en eau. Et il faudra bien, à terme, bon gré mal gré, créer quelques réserves avant que de se retrouver totalement à sec.
faites ce barrage!

Le 03-11-2014 à 00:11:21

Avatar Ida

Pourquoi tant de violence,une vie gaspillé pour rien je pense, que les élus que vous avez voté ne sont pas aussi naife que ça.J'ai analisé les + et les- et je pense personelement de tirer profit de cette aubaine, genre point d'eau,camping,site touristique,peche etc.............
combien de zone inondable serait satisfaite d'avoir un barrage pour régulé les eaux,voire les dernières inondation,
Oui je suis d'acord avec vous,arètont de d'étruire la nature de tout casser pour rien,ce barrage n'est pas la fin du monde.au contraire cela va empècher l'asèchement du cour d'eau,

Le 05-11-2014 à 02:48:17

Avatar patrice thomas

bonjour,
la bonne question a se poser est: a qui profite le crime ?
comment peut on penser que l'on construit un ouvrage de plusieurs milliards d'euros pour les beaux yeux de quarante agriculteurs. comme beaucoup d'ouvrages en France qui sont financé en gaspillant l'argent public et qui n'ont aucune utilité sauf d'enrichir ceux qui les bâtissent et ceux qui acceptent les projets en se faisant graisser la patte

Le 05-11-2014 à 08:28:24

Avatar guy D

il y à une chose qui faut comprendre ,quand il y à un gouvernement qui arrive par fois font voter une loi soit disant pour le bien et une fois qu'il sont partit ou non réelue éh bien la connerie reste , non je souhaite très fortement que ce barrage ne voie pas le jour ces une honte de chasser les gens de leurs terres certains y ont vécue toute leur vie le gouvernement se permet beaucoup trop de choses et ces la que çà ne va plus on est dans un pays de dictature il faut que tout les gens se sert la main tous ensemble l'union fait la force je ne comprend pas moi très grand amoureux de la nature qu'on foutre tout en l'air comme çà et çà parle de faire des économies ! pas de problème des solutions il en à , déjà par commencer par le gouvernement ,plus de voiture officiel ils viennent avec leurs voiture personnel et leur casdale (s'il savent ce que ces! leur salaire réduit de 50 % pour certains 80 % rapatrier les armés qui sont à l'étranger les impos qu'on paye à la place des fraudeurs fiscal ( STOP ces finis les conneries ) ces pas à nous de payer à la place des fraudeurs fiscal et quand monsieur hollande est arrivé les impos sont monté comme une fusé ces pas une catastrophe ces un cataclisme moi qui est pratiquement à raz des pâquerettes j'ai demandé un allègement sur mes impos hé non ! ils m'on tout simplement mensualisé sur 10 mois mai faut tout payer bref vous voyez on vit dans un pays cauchemardesque lamentable ,si seulement tout le monde pouvais s'unir main dans la main il y aurais moins de bordel .

Le 05-11-2014 à 11:51:55

Avatar patrice thomas

Guy,
demandez une réduction de vos impôts c'est un droit. si ils ne veulent pas citez leur l'article 14 de la déclaration des droits de l'homme et des citoyens :Art. 14. Tous les Citoyens ont le droit de constater, par eux-mêmes ou par leurs représentants, la nécessité de la contribution publique, de la consentir librement, d'en suivre l'emploi, et d'en déterminer la quotité, l'assiette, le recouvrement et la durée.

de la consentir librement !!!!!!!

Le 05-11-2014 à 12:33:08

Avatar thierry

Le coup de la sècheresse est une excuse qu'on sort tout le temps.
Avant le remembrement il y avait des talus, des arbres mais les gros tracteurs ne passaient pas. On a tout rasé, l'eau n'est plus retenue, on a canalisé les rivières et les agriculteurs pompent dedans à un tel point qu'elles sont quasi sèches en été .
Ce n'est pas sérieux, les agriculteurs veulent tout, pompent tout, traitent, s'endettent et pleurent. Plusieurs suicides chaques années pour ça, ça ne suit pas, on n'est plus maître de son entreprise et c'est la fuite en avant.

Au sujet des touristes et des campings, quand la sécheresse sera là votre barrage sera au plus bas et vous aurez des restrictions de pompage. Vos campeurs foutront le camp (pas sympas les plages en terre craquelée).

Adaptez vous ou disparaissez c'est simple. L'agriculture raisonnée c'est l'avenir surtout si le climat se modifie car votre barrage sera efficace 1 an ou 2 et après fini.
Un créneau mondial s'ouvre sur les produits de bonne qualité car on sait maintenant que beaucoup de cancers sont dans nos assiettes et ce n'est pas le TAFTA qui va arranger ça bien au contraire. Ce créneau est à saisir sans les parasites d'intermédiaires boursiers que vous engraissez comme des c... . Apprenez le collectif et vous vous en sortirez au lieu de servir de larbins au système. Cultivez local et c'est tout, nous sommes prêts à payer pour ça!

Le 06-11-2014 à 20:19:39

Avatar Nathalie

problème d'eau pour les agriculteurs? Alors pourquoi ils arrosent quand il pleut fort....????

Le barrage de Sivens ne changera rien si ces gens là ne change pas leurs visions de leur travail, s'ils ne s'adaptent pas aux changements de la planète, faute de quoi, elle se chargera par la force, car elle est plus forte que nous, de leurs faire entendre raison.....

Le 14-09-2015 à 21:23:42

Réagir


CAPTCHA