Signez la pétition en ligne !

Après avoir analysé les rapports qui fondent le projet, le Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet considère que ce barrage est inutile et qu’il devrait être abandonné dès maintenant au profit de mesures d’accompagnement des agriculteurs (pratiques agricoles économes en eau, ventes directes à la restauration collective locale, etc) et de la mise en valeur pédagogique de la zone humide.

 

Mais, pour mobiliser plus largement, le Collectif demande le moratoire du projet et des études indépendantes qui constateront, comme nous l’avons démontré, que le barrage est inadapté aux besoins actuels.

 

Signez et faites signer la pétition en ligne !

 


 

(relayez la pétition : voir outils email, Facebook, etc une fois la pétition signée)

 


Pour les élus, les agriculteurs, les scientifiques, les personnalités, etc

nous proposons de nous indiquer leur fonction ou profession
afin de montrer que le moratoire est demandé
par une grande diversité de gens différents.

 

Si vous souhaitez être dans cette liste des signataires qui sera rendue publique, merci de cliquer ici.

 


 

Le Conseil Général et la Préfecture du Tarn n'ont pas d'arguments solides pour défendre ce projet, nous pouvons le bloquer si nous nous mobilisons pour obtenir des études enfin indépendantes !

 

Merci pour votre défense de la zone humide,
de l'accès à l'eau pour TOUS les agriculteurs et de l'argent public  !

 

 

 

 



Les réactions

Avatar joseph françois

Que l'argent dédié à cette entreprise le soit sur d'autres projets plus importants d'autant plus que celui ci qui n'est pas suffisamment validé par les organismes responsables tels que Adour-Garonne et autres.
En conséquence de quoi,l'état ne devrait accorder de dérogation spéciale avant de revoir entièrement le sujet en tenant compte de tous les points négatifs et des avis des opposants.

Le 07-10-2013 à 06:26:46

Avatar henri fete

Méchant malaise quant au classement des cours d'eau en catégories.Le découpage en tronçons n'est qu'une mauvaise et versatile astuce pour rompre la continuité écologique du cours d'eau afin de détourner la loi pour réaliser un projet sommeillant et mal ficelé.Décidément nos décideurs se mettent les deux pieds dans la même godasse de + en + souvent .
Pour que nature vive.

Le 07-10-2013 à 21:39:52

Avatar Josiane Grué

La sauvegarde de la zone humide est prioritaire par rapport au projet de barrage. C'est clair !

Le 10-10-2013 à 20:25:54

Réagir


CAPTCHA