La demande de moratoire de plus en plus soutenue

Depuis la signature des arrêtés préfectoraux début octobre, le Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet a lancé un Appel pour un moratoire et des études indépendantes. Lors d’une conférence de presse le 12 octobre, le Collectif a présenté les premiers signataires composés d’une cinquantaine d’agriculteurs et d’élus locaux, généraux, régionaux et européens ainsi que de plusieurs centaines de citoyens. Les élus écologistes, les élus communistes du Tarn, le Parti de Gauche, le NPA, les Alternatifs du Tarn  et le POI demandent également un moratoire et des études indépendantes.

 

Aujourd’hui, c’est un total d’environ 1000 personnes qui ont signé l’Appel.

 

Côté agricole, contrairement à ce que laissent entendre les partisans du barrage notamment la Préfète du Tarn, le barrage de Sivens ne fait pas consensus. La Confédération Paysanne du Tarn s’est hier associée à la demande de moratoire et d’études indépendantes à travers le texte suivant envoyé au Collectif :

« Le projet de barrage de Sivens est l’objet d’une polémique importante et d’une opposition active, notamment sur le terrain ces derniers jours.

 

En cohérence avec la position nationale et afin de permettre une gestion véritablement transparente, collective et démocratique de l’eau, la Confédération Paysanne du Tarn a décidé de s'associer à la demande de moratoire sur le projet de barrage de Sivens en attendant que de nouvelles études soient réalisées par des experts réellement indépendants ».

 

Parmi les nouvelles associations qui soutiennent cette demande de moratoire, citons APIFERA et les Amis de la Terre Midi-Pyrénées (qui ont toutes les deux rejoint le Collectif comme membres), le WWF-France et le réseau des AMAP du Tarn.

 

Le Collectif appelle à nouveau toutes celles et ceux qui veulent que les scientifiques soient enfin écoutés, que les études soient indépendantes, que les solutions apportées aient des impacts négatifs le plus réduit possible sur l’environnement, sur l’agriculture durable de la vallée du Tescou et sur les finances publiques, à soutenir cette demande de moratoire.

 

Télécharger la liste des signataires à jour (au 17/11/13)

 

Signer la pétition en ligne

 


 

Le Collectif bénéficie du soutien financier de la Fondation pour une Terre Humaine pour l'aider à mener à bien la mobilisation publique et médiatique nécessaire à la sauvegarde de la zone humide du Testet.

 



Réagir


CAPTCHA