Nouveau courrier au Conseil Général

Après 5 mois de silence, le Conseil Général a enfin envoyé, le 12 février*, une réponse aux différents courriers du Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet. Malgré sa longueur, ce courrier n’apporte aucune réponse précise aux arguments du Collectif sur le surdimensionnement du barrage ou sur le coût du projet pour le contribuable. Le Président, Thierry Carcenac, refuse à nouveau la participation du Conseil Général à un débat public contradictoire.

 

Le vendredi 28 février 2014, le Collectif s'est rendu à l’Hôtel du Département pour remettre un nouveau courrier rappelant les questions essentielles auxquelles le Conseil Général n’a toujours pas apporté de réponses et demandant à nouveau un débat contradictoire. José Bové, eurodéputé EELV, est venu apporter son soutien au Collectif à cette occasion.

 

L'accès au Conseil Général nous étant interdit (cordon policier) malgré le déroulement d'une séance publique, c'est Roland Foissac, Vice-Président et fervent partisan de la démocratie participative, qui a fait l'effort de venir prendre nos courriers à l'extérieur pour qu'ils soient ensuite remis à tous les conseillers généraux.

 

Voici l'ensemble des courriers :

 

Le courrier du Président du Conseil Général daté du 28/01/14.

 

Le courrier que nous avons remis aux conseillers généraux le 28/02/14. Une copie a été envoyée aux autres destinataies (Préfets, Conseil Général 82, Conseil Régional, Maire de Lisle sur Tarn...) par la Poste le samedi 1er mars.

 

Les annexes à ce courrier, remis le 28/02/14, qui développent certains points et surtout donnent les sources de nos analyses.

 

Si vous souhaitez lire nos courriers précédents :

 

Celui du 17/01/14 expliquant pourquoi un débat enfin contradictoire est nécessaire et notre refus de nous satisfaire de la réunion d’information ayant eu lieu lors de l’enquête publique.

 

Notre note qui montre, par des exemples concrets, l’attitude antidémocratique des pouvoirs publics sur ce projet.

 

Nos courriers de septembre 2013 aux Ministres, Préfets, Conseils Généraux

La seule réponse reçue depuis est celle de Thierry Carcenac datée du 28/01/14 citée ci-dessus et ci-jointe.

A noter que les 2 Ministères n’ont toujours pas, malgré nos relances cette semain, donné suite à notre demande de rendez-vous la semaine prochaine à Paris.

 

*Le courrier est daté du 28 janvier 2014 mais nous avons appris son existence par un conseiller général le 12 février car tous les conseillers généraux avaient déjà reçu une copie bien avant. Après avoir réclamé et reçu une copie par email le 12 février, nous avons reçu le courrier par la Poste le 13 février…



Réagir


CAPTCHA