Réaction à l'annonce de Thierry Carcenac sur la suspension des travaux

Gaillac, 28 octobre 2014

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Annonce de Thierry Carcenac sur la suspension des travaux :

le Collectif satisfait de ce premier pas et met en garde d’un 2e passage en force

 

Le président du Conseil Général du Tarn, Thierry Carcenac, a annoncé ce soir sur Public Sénat qu’il est désormais favorable à la suspension des travaux le temps que le débat s'instaure. Il le proposera aux autres conseillers généraux vendredi lors d’une assemblée extraordinaire.

 

Cela répond à la demande qui lui a été faite par le Collectif hier suite à la publication du rapport des experts qui lui a donné raison : « Notre Collectif exige l’abandon immédiat du projet dans sa version actuelle et l’ouverture d’un processus multi-acteurs sur les alternatives qui sont plus nombreuses que celles préconisées par les experts. Ce rapport montre que le Collectif doit être désormais entendu sur les alternatives au barrage ! ».

 

En refusant d’écouter les analyses du Collectif il y a un an, et même simplement d’y répondre, le Conseil Général et les ministres Le Foll et Martin sont déjà passés en force. Ils sont responsables de tout ce qui est arrivé depuis : un mort, de nombreux blessés, un conflit ouvert au sein de la population locale, une trentaine d’hectares de zone humide et de forêt complètement défrichés…

 

Pour Ben Lefetey, porte-parole : « Si les conseillers généraux ne votaient pas la suspension des travaux vendredi, cela reviendrait à tenter un deuxième passage en force en s’asseyant cette fois sur le rapport du Ministère ! Après la mort  de Rémi, l’heure doit être à l’apaisement et non pas à l’obstination de poursuivre un projet indéfendable en risquant de faire de nouvelles victimes. »

 

Il est désormais temps de réunir tous les acteurs concernés pour travailler aux alternatives au projet de barrage de Sivens qui a été recalé par les experts du Ministère. Au-delà des alternatives préconisées par les experts, le débat doit inclure également celles des opposants ainsi que celles des agriculteurs du bassin du Tescou.

 

Contact médias : Ben Lefetey 06 99 26 60 66 



Les réactions

Avatar mon NON !

1- "Les discours n'engagent que ceux qui les écoutent" !

Ce "sénateur" ment comme il respire, il fonctionne à la manipulation l'ex-inspecteur des impôts sans état d'âme. Obsessionnel du porte-monnaie implacable, dès qu'il ouvre la bouche, il dévoile son diabolisme.

MEFIANCE !
Suspension des travaux ne signifie pas SUSPENSION DE LA REPRESSION !


2- Un meurtre a été commis dont on connait les "responsables pas coupables" qui devraient déjà être enfermés, comme tout citoyen. Qu'en est-il ?
Et le gaz lacrymo CS, il ne cause aucun dégâts M. Cazeneuve ?
A quoi cela sert-il de dire qu'il n'y a pas eu de blessés du côté des honnêtes gens, puisque nous les avons soignés (médecin, infirmiers sur la zad) ?

Nous ne sommes pas dupes du plaisir que vous prenez à mentir, manipuler, dominer, exploiter, tordre, presser,....... réprimer le peuple.
Vous protégez les corrompus, les "conflits d'intérêts faits classe sociale" et le VERROU DE BERCY ! ! !

Vous n'avez pas accès au plaisir de la bienveillance, à l'intelligence qui vous dicteraient de travailler à mettre en place une SOCIETE de BIEN-ÊTRE, de SOLIDARITE.

POURQUOI LA GUERRE PLUTÔT QUE LA PAIX ? ? ? ? ?

Le 29-10-2014 à 10:32:15

Avatar mouveroux eric

Bravo pour votre lutte et sincères condoléances à la famille de Rémi Fraisse du plateau de Millevaches. Que toujours vive la lutte mais "Maudite soit la guerre" écrit sur le monument de Gentioux! Ne lachez rien! Eric et Natalie Mouveroux Gentioux Creuse

Le 29-10-2014 à 10:32:38

Avatar jean-marie louirette

Bonjour, j'ai un Rémi et un Vincent du même age que votre Ami Rémi Fraisse et je suis vraiment triste !
Ceci dit...tenez bon, et faites gaffe à ces "élus à la langue du serpent" !
Je connais tout ce monde, j'ai 65 ans et retraité artisan imprimeur !
Pour des "avis" qui n'ENGAGERONT que moi !

04.67.27.87.63 tél personnel !

bon courage !

Le 29-10-2014 à 12:04:59

Avatar UneTarnaise en colère.

Pourquoi discuter avec des menteurs qui ont perdu tout sens d'humanité? L'équipe du Conseil Général ne comprendra, hélas, rien à vos solutions :-(

Vous devriez discuter directement avec M. Hollande pour l'arrêt définitif des travaux et Mme Royal pour travailler aux alternatives!

En tout cas! Vous avez raison Eric et Nathalie, on ne lâchera rien.

Le 29-10-2014 à 12:10:03

Avatar Bande de trou du cul

Non mais vraiment du foutage de gueule, un mort pour arrêter les travaux maintenant.
Allez en enfer, bande d'escroc,politicard véreux...que des corrompus.Vous êtes maculés de sang.
C'EST LA GUERRE,
Tenez bon.
C'est quand l'enterrement de Remi??
Il Faudrait construire une mega tombe sur le site de sivens en l'honneur de Remi?Comme la taille de la croix qu'il avait eu.Chacun amene quelque pierre.
C'est plus la zone du testet mais la zone de Remi??un no man-land,remplit de haine et de bêtise humaine.
CRS assasin ,Etat assasin,
Il faut déverser des litres de colorants alimentaires rouges dans le Tescou pour leur rappeler comment ils ont pourri le lieux.

Le 29-10-2014 à 12:30:26

Avatar laurence

Je suis atterrée par la mort de Rémi. Je vous soutiens de tout mon coeur et salue votre courage. Un dégout de plus en plus profond pour le pouvoir politique.
Tenez bon dans le Tarn.

Le 29-10-2014 à 12:36:37

Avatar Eau, patrimoine commun de la Nation

(Loi de 1992)

oui dégoût que tous les cris d'alerte n'aient pas été pris en compte avant.
"Pas une bavure" ? on verra cela (comme on a vu toutes leurs mauvaises thèses cassées au fur et à mesure depuis dimanche).
Mais c'est l'ensemble de la gestion de ce dossier de barrage qui fait une bavure en elle-même !!!

Encore maintenant, ils essaient de détourner l'attention de leur attitude en tapant sur ceux qui ont alerté depuis des semaines et des mois... Mais ça ne marche plus : les citoyens ont compris ! Chaque responsable aura à répondre de ses actions et de ses choix (passage en force, non-écoute des citoyens, ...). Personne n'oubliera.

Le 29-10-2014 à 12:49:44

Avatar daniel et isabelle Debrus

Nous sommes abasourdis, amers car nous n'avons eu de cesse depuis début septembre de dénoncer les violences policières qui avaient lieu au Testet, quotidiennement. Nous avons, avec beaucoup d'autres opposants, téléphoné à la Préfecture, envoyé des courriers aux conseillers généraux, pour dénoncer ces violences subies par tous ces jeunes qui étaient PACIFISTES, nous nous sommes alarmés qu'un malheur arrive, nous sentions bien que cela allait arriver. Nous étions face à un mur, obstiné, "jusqu'au boutiste", qui campait sur ses positions, refusant le dialogue.
Le pire est arrivé ! Notre peine est immense.
Nos condoléances les plus sincères vont aux parents de Rémi, à sa famille et à ses amis.
Nous souhaitons que le projet soit abandonné,afin que la disparition de Rémi ne soit pas occultée par des considérations financières indécentes,et qu'enfin on nous écoute,nous ,citoyens.

Le 29-10-2014 à 20:44:17

Avatar Pourquoi la guerre ?

http://blogs.mediapart.fr/blog/helene-duffau/281014/les-chiens-de-la-defunte-republique

Plutôt que des "chiens", je dirais "Les SALOPARDS de la défunte république"

Le 30-10-2014 à 08:55:17

Avatar Rémy

Après trop d années d'obstination si il reste un peu de sens civique et un humanisme autre qu'un simple masque, Thierry Carcenac devrait démissionner de tous ses mandats.
Comment peut on imaginer laisser un pouvoir législatif ( sénateur!) et exécutif ( à l'assemblée départementale) à des hommes qui font preuve d' un tel aveuglement!
Tout pourrait changer un jour avec un pouvoir de révocation de l' éludonné au citoyen.......De grandes luttes à poursuivre!!

Le 30-10-2014 à 11:31:43

Avatar Anne R.

L'instrumentalisation de la mort de Rémi Fraisse me gêne particulièrement : cette colère légitime exprimée sous la forme de la violence est en train d'abimer le beau et digne travail du collectif du Testet , des grévistes de la faim , toute l 'action menée depuis 3 ans est en train de se faire noyer par ce déchainement de part et d 'autre , par les slogans anar ( contre lequels j ai rien !) mais qui ne se rattachent que de loin à cette lutte contre projets inutiles du barrage de Sivens ( que certains élus PS ont le culot d'apeler maintenant retenue collinaire !!) . Rémi devient un héros de la résistance zadiste alors qu 'il n 'en faisait pas parti . Les défenseurs de ce projet vont prendre le prétexte de pas céder devant la violence et de conserver " l état de droit " ! je sais bien que toute lutte implique la convergence de plusieurs orientations et politiques et idéologiques pour former une opposition , que cela ne dure que le moment de la lutte .Mais l' appel à manifestations réactive à chaque fois le risque des débordements , comment pouvoir "maitriser ce qui s'y passe " et au nom de la liberté que nous partageons tous ici , comment éviter de gâcher nos chances d'actions concrêtes face aux politiques ?? Pour ma part , je ne crois pas que leur donner ce qu' ils attendent pour se défiler et renforcer leur électorat en nous accusant de tous les maux . C 'est pourquoi nos propos se doivent exemplaires , nos actes aussi , notre attitude digne ! Ne LEUR DONNONS PAS l 'occasion de salir notre action . la violence est de leur côté , n 'y prêtons pas la main !! Le 25 Octobre était une journée belle et festive , un rassemblement pacifique , la violence a tout emporté de ce jour symbolique ! nos responsabilités sont à reconnaitre aussi , les provocations des jeunes ont attisées le feu de ces GM . on les connait , leurs ordres , leurs violences , l'affrontement direct n 'a jamais rien donné à part des victimes innocentes .

Le 30-10-2014 à 13:42:57

Avatar Dan

Un des seuls moyens que je vois pour évitre la violence, c'est le nombre, la masse, des pacifistes. A Albi, les clowns ont bien essayé de s'interposer, mais de ce que j'ai pu comprendre ils ont eux-même été victimes de violences de la parrt des forces dite "de l'ordre", conduisant à des plaies nécessitant points de suture (coups de poing)...et mis en garde à vue !! Ces clowns pacifistes n'étaient à l'évidence pas assez nombreux. Il faudrait faire d'immense manifestations de personnes assises ou allongées sur la chaussée

Le 30-10-2014 à 15:30:09

Avatar jeanb

Un élu doit être en mesure de rendre des comptes de son action à aux électeurs...pourquoi ne vient -il pas sur le site du Testet?
Je crois qu'il faut qu'il démissionne de son poste de président de CG...

Le 03-11-2014 à 09:14:41

Avatar Laurent Le Guyader

Je ne dirais pas mieux qu'Anne R. et Dan que je ne connais pas (les deux).
Voir leurs messages Le 30-10-2014 à 13:42:57 et 15:30:09
Imaginons un instant, que les provocateurs soient en service commandé par les autorités, pour décrédibiliser le mouvement (comme en 1986 pour justifier la violence des "voltigeurs".)
Gandhi a fait la preuve que la non-violence peut être plus forte que la violence.

Le 03-11-2014 à 09:45:56

Avatar marie

Thierry Carcenac suspend les travaux car il est dans une impasse : il n'a pas l'argent pour les faire. Jusqu'ici ses montages crapuleux ont marché; là ça coince au niveau financier et ce n'est pas comme il l'a déclaré lors d'un discours au conseil général du Tarn à Albi: "Le drame intervenu dans la nuit de samedi à dimanche" (qui) " a conduit l'assemblée départementale à prendre acte de l'impossibilité de poursuivre toute activité liée au déroulement du chantier sur le site de Sivens", il n'y a d'ailleurs eu ni vote ni débat (http://france3-regions.francetvinfo.fr/midi-pyrenees/2014/10/31/barrage-de-sivens-le-president-du-conseil-general-prend-acte-de-l-impossibilite-de-poursuivre-le-chantier-581859.html)
ce drame est une opportunité pour mettre l'Etat à contribution et le sortir de l'impasse financière dans laquelle il s'est englué. Il joue subitement les bons élèves pour "mettre en oeuvre les préconisations des experts mandatés par le ministère de l'Écologie". je cite la même source "M. Carcenac a "demandé à l'État de les étudier et d'en assumer toutes les conséquences" Financières, il va sans dire
Avec lui c'est pile je gagne, face tu perds
Si ce cynisme nous laisse sans voix, ne lui prêtons pas nos mots à la rescousse, lui n'en a qu'un: "money" sachons l'entendre et prenons en acte pour nos luttes

Le 03-11-2014 à 11:38:09

Avatar Rodolphe ANDRÉ

LES GENDARMES, ET CEUX QUI LES DIRIGENT, NE SONT PAS RESPONSABLES. ILS SONT IRRESPONSABLES.

Le 03-11-2014 à 21:49:13

Avatar mathieu le burné

vous l'appellez Thierry Cardenac, moi, en bon situ, je l'appelle le chien Cardenac! ce chien est tout de même l'un des premiers responsables de la mort de Rémi, par son entêtement infantile à vouloir son joujou, rêve mouillé de dr folamour aménageur-du-territoire [sic]

Le 04-11-2014 à 19:21:50

Avatar GIRARD Jorys

Continuez à vous battre nous sommes avec vous !! si seulement la protection de l'environnement et un développement organisé autour d'une société de la fôret avec des développements technologiques orientés vers cela était lancée .. adieu chômage stress et retour aux sociétés de partage et d'apprentissage !! mais il faudrait retirer tout besoin de possession humaine !! Merci à vous en tout cas !!

Le 21-11-2014 à 15:35:06

Avatar Kailee

If time is money you've made me a wealihter woman.

Le 05-01-2015 à 12:40:51

Avatar Davian

Hahejlulal! I needed this-you're my savior.

Le 06-01-2015 à 02:07:36

Avatar Irene

I will be putting this daizlzng insight to good use in no time. http://mtqpatnt.com [url=http://gzshuo.com]gzshuo[/url] [link=http://rjkmlwygcup.com]rjkmlwygcup[/link]

Le 09-01-2015 à 09:02:52

Réagir


CAPTCHA