Scandaleuse interdiction de la marche à Sivens le 25 octobre 2015

 

Marche commémorative interdite à Sivens :

annonce ce vendredi 23 octobre des nouvelles modalités de commémoration

 

Communiqué de presse réagissant à l'interdiction de

poursuivre notre marche commémorative prévue à Sivens

 

Dernières actualités :

 

22 octobre

Le Monde

(A Rémi Fraisse, notre fils mort il y a un an)

 

Le Tarn Libre

(Sivens : Maryline Lherm interdit toute manifestation le 25 octobre, « ubuesque » pour les initiateurs de la marche-hommage à Rémi Fraisse)

 

France Bleu

(Jean-Pierre Fraisse : "On a utilisé contre mon fils une grenade de guerre")

 

Actu Côté Toulouse

(Georges Méric : « Sur Val Tolosa, on va peut-être vers un Sivens puissance dix »)

 

France 3 Midi-Pyrénées

(Journal 19/20 à partir de 4.30 mn sur l'interdiction de la marche commémorative)

 

21 octobre

La Dépêche

(Une sculpture géante en hommage à Rémi Fraisse)

 

 

 

Attention marche interdite par le Maire de Lisle-sur Tarn,

nous n'appelons plus à vous y rendre

 

Pour une marche à Sivens le 25 octobre 2015,

en mémoire de Rémi, afin que l’espoir revive,

et que cessent les violences de l’État et des milices.
 

La lutte contre le projet de barrage à Sivens n’a pas été vaine : elle a révélé comment  certain-e-s :

  • détruisent l’environnement, les ressources naturelles et la biodiversité,
  • favorisent une agriculture mortifère,
  • bafouent la démocratie,
  • gaspillent l'argent public,
  • recourent à la violence de l’Etat,
  • s’appuient sur des milices pour faire régner la terreur.

A l’automne 2014, une vaste mobilisation populaire, l’avis négatif de la Commission européenne, le rapport critique d’experts gouvernementaux et la mort d’un jeune manifestant ont interrompu le chantier.

 

Mais cette lutte légitime demeure inachevée  et la mobilisation reste d’actualité : un projet de barrage  à Sivens  est  toujours à l’ordre du jour.

 

Pour réaffirmer la justesse de notre engagement, pour exiger le respect de nos droits fondamentaux, pour rendre hommage à Rémi et redonner vie à, l’espoir, participons à une grande marche populaire, unitaire, apaisée et  résolue, le 25 octobre à Sivens, en reprenant  la renoncule,  la fleur de Rémi, comme symbole visuel de cette journée.

 

Des opposant-e-s à un barrage à Sivens

 

 « Nous entendons pérenniser cette date anniversaire, pour la défense de l’environnement comme condition nécessaire à la survie de l’humanité, et contre l’individualisme, facteur d’inégalités. »

 

Soutenus par la famille de Rémi,

 

Avec le soutien de : AADUR (Association albigeoise pour un développement urbain respectueux) / ADECR 81 (Association des élus communistes et républicains du Tarn) /  A&A 81 (Alternative et Autogestion du Tarn) / Albi vert Demain / Attac Tarn /ATTAC 31 / CGT PEP du Tarn (privés d’emploi et précaires) / CLAC (Collectif local d’action citoyenne) / Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet / Collectif tant qu’il y aura des Bouilles /Collectif Testet 46 / Ensemble 46 /  EELV Tarn/ Les Amis de la Terre Midi-Pyrénées / Greenpeace Toulouse / Mouvement Utopia / Membres de la Confédération paysanne du Tarn / NPA 81  /  Parti de Gauche 81 / Solidaires 31 / Solidaires 81 / Sud / PTT 31 / Sud rail Midi-Pyrénées                   

            

contact : testet25octobre@riseup.net  

 

Attention marche interdite par le Maire de Lisle-sur Tarn,

nous n'appelons plus à vous y rendre

 

 

 



Les réactions

Avatar Belle

Soyons nombreux à ce grand rassemblement porteur d'espoir ! Dénonçons et stoppons la violence du gouvernement et des multinationales.

Le 15-10-2015 à 19:02:33

Avatar Yvan Bachaud

La LOI du 13.08.2004 dispose en substance que 10% des inscrits d'une collectivité territoriale peuvent demander une "consultation" sur tout sujet la concernant. Pourquoi ne lancez-vous pas une demande de consultation sur VOTRE proposition alternative?
On ne voit pas les élus refuser de l'organiser et encore moins ne pas se conformer au vote .
L'adoption de votre projet par les citoyens mettrait fin à ce dossier et indiscutablement dans le sens de l'intérêt général.
Cordialement

Le 19-10-2015 à 09:06:27

Avatar Nelly Escoudé

Bonjour, la marche jusqu' à Sivens part d où ? Sinon la maison forestière se trouve où ? on avait assisté au pic-nic géant l an dernier ou 2 ans auparavant, c dans ce secteur ? Merci

Le 19-10-2015 à 14:21:37

Avatar Jean-Pierre BARBIER

Je soutiens cette manifestation même si je ne puis y participer. Je suis comme ce syndicaliste qui refusa de serrer la main d'un président fantoche. En effet après le meurtre de Rémi, on aurait pu croire que les tenants du barrage allaient céder. Pas du tout, le pire est qu'ils appartiennent à un parti qui n'a que le nom de socialiste. Honte à ces responsables qui restèrent 3 jours sans réponse à la mort de Rémi alors qu'ils en avaient été informés sur l'heure, honte à ce gouvernement incapable de décider justement de l'abandon d'un projet coûteux et vain. Bravo pour ceux qui luttent avec courage et obstination.

Le 19-10-2015 à 17:53:10

Avatar brigitte

les émotions reviennent en masse à cette date anniversaire. J'étais sur les lieux il y a un an en septembre et j'ai vu la flicaille à l'œuvre. Le dégout me revient. Et je suis comme la précédente personne; honte à ce gouvernement, honte pour n'avoir pas réagi rapidement et laissait monter les conflits. Honte pour le non respect des règles face à ce barrage. Et son hypocrisie face à la politique environnementale .Bientôt le cop21 ça fait bien, on veut se donner une bonne image mais on est loin d'appliquer rapidement les mesures nécessaires Je pense aux parents de Rémi qui n'ont pas pu encore faire le deuil de leur fils..Ecoutez le témoingnage de sa maman sur France culture , l'émission les pieds sur terre elle remet bien les choses en place. Bonne journée quand meme à tous!

Le 20-10-2015 à 10:31:55

Réagir


CAPTCHA