Rassemblement à Albi le 9/1 pour l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame des Landes

 

Mise à jour le 10 janvier 2016

 

 

Nous étions environ 200 devant la Préfecture samedi 9 janvier 2016 pour montrer les contradictions de François Hollande et Manuel Valls entre leurs discours (avec des extraits sur des affiches) et ce passage en force à Notre-Dame des Landes.

 

Les organisateurs ont rappelé  leur détermination à mobiliser les militant-es durant les prochaines semaines pour s'opposer aux expulsions à Notre-Dame des Landes et pour obtenir l'abandon du projet d'aéroport. C'est clairement un avertissement lancé au gouvernement, à travers le Préfet, qu'il tire des leçons de la lutte de Sivens s'il veut réellement éviter un nouveau conflit sur le terrain. Ce qui ne manquera pas d'arriver s'il  veut faire passer en force ce projet obsolète à Notre-Dame des Landes.

 

Les autres manifestations en France (article de Reporterre)

 

Contre l’expulsion des habitants et paysans « historiques »

Pour l'abandon du projet d'aéroport de Notre-Dame des Landes

RASSEMBLEMENT SAMEDI 9 JANVIER - ALBI 14H30 - Place du Vigan

(déclaré et accepté par la Préfecture)

soutenu par les premiers signataires suivants :

ATTAC 81, Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet, Confédération Paysanne 81, EELV Tarn, Ensemble 81, NPA 81, Parti de Gauche Tarn...

Télécharger l'Appel complet

 

 


 

 

Mise à jour le 10/12/15 à 16h

Sous la pression des manifestations à Nantes et à Paris

et des mobilisations annoncées partout en France,

le gouvernement et Vinci ont reculé :

Aéroport à Notre-Dame-des-Landes : Vinci retire du tribunal des procédures d'expulsion

 


 

 

Lisle sur Tarn, 10 décembre 2015

 

 

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

 

Solidarité avec les militants de Notre-Dame des Landes
et appel à la mobilisation dans le Tarn

 

Ce jeudi 10 décembre, se tient une audience en référé-expulsion au Tribunal de Grande Instance de Nantes. Cette assignation concerne 4 exploitations agricoles et 11 familles : paysans, habitants locataires ou propriétaires historiques.

AGO/Vinci, qui agit pour le compte de l’État via le ministère de l'écologie, réclame : 

  • l'expulsion immédiate, sous peine d'astreinte de 200€‚ par jour et par dossier (4 dossiers pour certains) et si besoin avec le concours de la force publique.
  • saisie et séquestration des biens, outils de travail et cheptels ;
  • sans respect de la trêve hivernale.

Toutes ces personnes sont concernées par l'accord politique dit 'grève de la faim' de mai 2012 qui protégeait contre l'expulsion les habitant-e-s vivant sur la zone avant la déclaration d'utilité publique.

Cette assignation tombe alors qu'il n'y a aucune urgence, aucune date n'étant fixée pour le début des travaux, et que, dans le même temps, Vinci signe des baux précaires pour que des parcelles de la ZAD soient mises en culture la saison à venir. Où est la cohérence ?

 

L'accélération du dossier intervient en pleine tenue de la COP21 où la France prétend afficher son exemplarité sur les moyens de freiner le réchauffement climatique, notamment par la mise en place d'une agriculture soi disant « durable ».

 

Elle intervient aussi pendant l'état d'urgence consécutif aux attentats : or, nous constatons que cet état d'urgence est largement utilisé pour limiter nos libertés (interdictions de manifester, perquisitions, assignations à résidence, ...) et réprimer les militants (blessures infligées par la police, gardes à vue, ...). Il vise à installer la peur, à verrouiller le débat public et à casser les solidarités.

 

L'importante mobilisation de 2012 sur place et partout en France ayant mis en échec la stratégie policière de l’État pour vider la ZAD, Vinci tente à présent de mettre à genoux les paysan-ne-s et habitant-e-s en les menaçant d'astreintes, et de les priver des moyens de faire vivre leurs fermes. Le référé déposé a en fait pour objectif de vider la ZAD, il cible des lieux de vie, de solidarité, d'organisation, d'invention d'autres mondes possibles que celui du profit, du béton et de la terreur.

 

En pleine COP21, le gouvernement (l'Etat est maître d'ouvrage) montre à Notre-Dame des Landes, comme il l’a fait à Sivens, que ses beaux discours sur le climat, la transition écologique et la préservation des terres agricoles ne sont qu’un écran de fumée permettant de manipuler l’opinion publique. La trahison du président de la République sur ses engagements pris après la mort de Rémi Fraisse se confirme. François Hollande et Manuel Valls mettent de l’huile sur le feu et seront comptables des risques d’affrontements et de nouvelles victimes de la répression par les forces de l’ordre.

 

Le Collectif Testet, la Confédération Paysanne du Tarn et ATTAC-Tarn réaffirment leur solidarité avec les militants qui se battent sur place depuis plus de 40 ans pour la sauvegarde des terres agricoles et d'une zone de grande valeur écologique.

 

Ils appellent les Tarnais qui refusent que le chef de l’Etat et le gouvernement imposent par la force l’inutile projet de Notre-Dame des Landes à se tenir prêts pour des mobilisations de solidarité et de résistance dans notre département.

 



Les réactions

Avatar Chantal Dumont

Les enjeux pour sauver toutes les formes de vie sur terre et une certaine qualité de vie sont colossaux. Ne laissons pas la finance dirigée par le Groupe Bilderberg et Davos (tous les ans en janvier à Davos en Suisse), avec les politiciens à la "botte" continuer à piller et à détruire la planète. La résistance à cette totale incohérence est impérative. Il n'y aura que nous, société civile, à pouvoir changer et sauver le monde. On ne peut se permettre de lâcher quoi que ce soit. Il ne peut y avoir de concessions car rien ne peut remplacer un écosystème qui disparait. On ne lâche rien. Félicitations pour votre courage, votre investissement et de votre soutient aux autres zones en grand danger.

Le 15-12-2015 à 13:03:10

Avatar abricot

Qu'est ce qu'il vont faire de l'ancien Aéroport ? je propose une zone humide !!! A moins que ce soit un complexe immobilier , ce qui expliquerait pourquoi ils déplacent l'Aéroport ???

Le 18-01-2016 à 08:39:49

Réagir


CAPTCHA