Barrage de Fourogue : un nouveau scandale !

Le barrage réservoir de Fourogue, le grand frère de celui de Sivens, construit et mis en service illégalement en mars 1998, fait l’objet d’une enquête publique, du 29 août au 30 septembre 2016, en vue d’obtenir une déclaration d’intérêt général. 

 

Comme pour celui de Sivens, il a été conçu par la CACG et porté par le Conseil général du Tarn (Thierry Carcenac déjà à la manoeuvre à l'époque). Comme lui, il a été construit dans l’illégalité la plus totale. Mais, contrairement au projet de barrage de Sivens, il existe depuis plus de 18 ans. Pendant ces 18 ans, la CACG s’est satisfaite de gérer ce barrage illégal. Aujourd’hui, le Conseil départemental du Tarn cherche à faire avaler son « intérêt général ».

 

En réalité, il s’agit de sauver la CACG du merdier dans lequel cette société s’est mise, comme elle l’a fait pour Sivens. En effet, le barrage a subi de graves désordres, notamment concernant son évacuateur de crue, constaté par la DREAL en septembre 2013 et qui a amené la préfecture à publier, le 15 avril 2015, un arrêté enjoignant la CACG à réaliser les travaux avant le 31 mars 2016 (date non respectée puisque dépassée) et limitant le niveau de remplissage du réservoir à 3 m  au-dessous de sa côte maximale. L’objectif caché de cette enquête est de faire payer ( 550.000 euros, excusez du peu) les malfaçons de l’ouvrage par le contribuable. Un nouveau scandale !

 

Nous vous conseillons vivement de lire le dossier d’enquête publique disponible sur le site de la préfecture, ainsi que larrêté préfectoral du 15 avril 2015 sur les mesures de précaution et les travaux de réparation de l’évacuateur de crue.

 

Nous vous invitons également à rencontrer le commissaire enquêteur, à lui poser vos questions et à déposer vos observations. Le Collectif va apporter sa contribution.

 

Les dates et lieux pour rencontrer le commissaire enquêteur sont sur l’avis d’enquête publique publié par la préfecture.

 

Intéressant également à consulter, un bref historique du barrage de Fourogue qui montre son illégalité et même que, le 16 octobre 1997, la CACG a continué les travaux alors qu’il a été prononcé un sursis à exécution.

 



Les réactions

Avatar clement WITTMANN

dans tout le pays le béton coule à flots. Pas de doute la croissance va nous faire crever .Info site clement wittmann 2017 .FR.   ETES vous joignable par téléphone ? Bien à vous cw

Le 05-09-2016 à 08:02:14

Avatar Michel Halais

Nous nous devons d'informer notre descendance de ces réalités qui remettent en cause la validité de "l'Etat de droit" et la Constitution française . Nous nous devons également de faire bouder toutes les manifestations publiques des fonctions étatiques . Nous nous devons également d'informer les élus au Parlement et autres que nous attendons un réel respect des règles du jeu de notre société . Nous nous devons de systématiquement remettre en doute toutes les informations transmises par tous les médias . Nous nous devons de n'avoir aucune confiance ni dans les dirigeants de notre pays ni dans leurs représentants . Nous nous devons d'être "en campagne "pour faire valoir nos points de vue . Vaste campagne ...Il y a du boulot !!!

Le 05-09-2016 à 09:42:46

Avatar claude dudefand

Comme c'est parti on ne pourra peut être pas s'opposer à la fin de l'espèce humaine; mais ce n'est pas une raison pour ne rien faire.

Le 05-09-2016 à 11:52:43

Avatar Yvan Nicola

Ce sont des pourritures et des grands criminels tous ces gens là et............Il n'y a forcémment besoin de grandes formules et de grandes et belles phrases pour parler de ces ordures totales...............Des voleurs et des pollueurs, démolisseurs de la nature vitale et sacrée .........J'ai partagé sur Facebook.........!!

Le 05-09-2016 à 12:57:02

Avatar George CELERIEN

J'enrage de voir tous ces magouileurs, avides et irresponsables, détruire chaque jour les équilibres immémoriaux qui ont créé notre planète. Ne voient-ils pas qu'ils sont assis sur les branches qu'ils coupent ?

Le 05-09-2016 à 17:21:59

Avatar JEAN-PIERRE BARBIER-JARDET

Outre l'illégalité du barrage, on veut faire assumer la dette par les contribuables. Où est la république exemplaire de F. Hollande, cet imposteur ? Tout le parti socialiste est gangrené par une politique désastreuse. Vivement qu'ils disparaissent.

Le 08-09-2016 à 10:32:38

Avatar Edmond Dobryk

Le taux d'enrichissement d'un politique de devrait pas dépasser 1,1 fin de mandat.
Thierry Carcenac est le responsable, il doit payé.

Le 12-09-2016 à 19:17:19

Réagir


CAPTCHA