Communiqué : Pourquoi l'Etat refuse d'ordonner la remise en état totale de la zone humide du Testet ?

Le 30 juin 2016, à la demande de nos associations de défense de l’environnement, le tribunal administratif de Toulouse annulait les arrêtés permettant la construction du barrage dit « de Sivens ». Pour autant, ces jugements intervenaient tardivement puisque les travaux préalables au barrage avaient déjà conduit à l’assèchement de plus de 13 hectares de zones humides. Presque une année après, les stigmates des travaux se font toujours sentir. Explications par FNE Midi-Pyrénées, le collectif « Testet », Nature Midi-Pyrénées et APIFERA.


Une demande de réhabilitation totale restée sans réponse

 

Actuellement, la zone humide du Testet est gravement dégradée et ne remplit plus ses fonctions écologiques. En laissant les lieux tels quels, l’Etat fait courir un risque de disparition de cette zone humide pourtant considérée d’importance « majeure » dans le département du Tarn.

 

C’est pourquoi nous avons adressé le 23 novembre 2016, une mise en demeure aux préfets du Tarn et du Tarn-Garonne, de prescrire la remise en état intégrale de ces parcelles. Sans réponse, nous venons de déposer un recours en annulation, pour contraindre l’administration à ordonner la remise en état de ce milieu remarquable, par le Conseil Départemental du Tarn.

 

Les juges administratifs toulousains devront donc à nouveau trancher sur la légalité de cette inaction fautive !


Pour nos associations, il est très important de remettre en état intégralement cette zone humide sans attendre l’issue des discussions en cours actuellement dans le cadre d'un projet de territoire "Bassin versant du Tescou" construit en concertation avec tous les acteurs locaux.

 

Pour Françoise BLANDEL, membre du Collectif pour la sauvegarde de la zone humide du Testet : « L’an dernier à la même époque, nous avions manifesté sous les fenêtres du département et de la préfecture, s’en était suivi la mise en place d’un comité de suivi pour la réhabilitation de la zone humide du Testet. Sans réelle prise en compte des demandes des associations environnementales et sans volonté politique effective, force est de regretter qu’aucuns travaux n’ont démarré, la zone humide du Testet continue à en souffrir ! ».

 

FNE Midi-Pyrénées - Collectif Testet - Nature Midi-Pyrénées - APIFERA

 



Réagir


CAPTCHA