Echanges avec Thierry Carcenac

 

URGENT

 

Signez la pétition demandant à la Ministre chargée de l’écologie

de rendre public le rapport des experts.

Pensez à diffuser dans vos réseaux !

 

 

 

Le courrier adressé le 27 août au Président du Conseil Général lui expliquant les raisons pour lesquelles le Collectif, face au déni de démocratie sur ce projet, n’a plus d’autres choix que de lancer cette grève de faim illimitée.

 

Le courrier de Thierry Carcenac aux grévistes reçu le 24/09/2014

(presque 1 mois après le début de la grève !)

 

La réponse des grévistes remise le 02/10/14

(au gardien car personne du Cabinet n'est descendu...)

 

NEW : La réponse de Thierry Carcenac le 06/10/14

(il fait de la surenchêre sur les conditions et ment sur les propos tenus par le Collectif Testet,

nous allons essayer de trouver du temps pour lui répondre

mais est-ce utile étant donné sa mauvaise foi ?)

 

NEW : Courrier des grévistes à la Ministre Ségolène Royal le 13/10/14

(une pétition à la Ministre est aussi en cours de création)

 

Suite à la conférence de presse des grévistes du 2 octobre :

 

Articles dans la Dépêche du 3/10 : Les grévistes de la faim exigent un débat & Thierry Carcenac : «Prêt a discuter après le rapport des experts»

 

Article dans Le Tarn Libre : Les opposants au barrage de Sivens en grève de la faim "il n'y a rien de scandaleux à demander un débat"

 

France 3 Midi-Pyrénées - blog politique : Sivens: la fermeté incompréhensible de Carcenac

 

Si vous voulez écrire à Thierry Carcenac pour lui demander

de répondre aux questions et d'accepter le débat contradictoire :

 

thierry.carcenac@tarn.fr



Les réactions

Avatar Benoit Nocaudie

Je n'ai pas de mots pour décrire la mauvaise foi (venimeuse) de ce monsieur.

Je ne peut être physiquement avec vous, mais vous avez tout mon soutien et le peu que je puisse faire à distance.

Tenez bon

Le 25-09-2014 à 19:22:12

Avatar Pierre

Est bien respect les zadistes, tenez bon.Ca va finir par payer ,la nature est avec vous.

Le 26-09-2014 à 09:29:35

Avatar nicole joncret

le rédactionnel des socialistes hollande mille et une fois "quand je serais
président....carcenac plusieurs fois " je regrette " allez vs faire foutre messieurs

Le 26-09-2014 à 14:35:28

Avatar Jean François WOLFF

Effectivement, une fois qu'on a lu ça, on est convaincu une fois pour toutes qu'il n'y a vraiment rien à attendre d'autant de mauvaise foi et d'hypocrisie.
Manifestement, pour proférer avec autant d'aplomb de tels mensonges (sur la régularité de l'enquête publique, sur la légalité des travaux, ) c'est qu'il se croit dans l'impunité et qu'il pense que les instances officielles vont lui donner raison.
Ça, c''est vraiment une attitude de mafieux. La seule différence avec la "vraie mafia", c'est que, jusqu'à présent en tout cas, il n'a commandité que des meurtres écologiques!....

Le 26-09-2014 à 20:48:05

Avatar Annick

"Les déchets de toutes natures laissés dans la forêt de Sivens" choque Mr Carzenac. On peut nettoyer une foret en une journée mais il faut 100 ans pour obtenir un arbre centenaire et Il faudra 50 ans pour reconstituer la zone humide, une génération. Moi je dit bravo aux Zadistes, aux locaux, aux grimpeurs, aux clowns, aux pacifistes, aux anonymous, à ceux qui amènent de la nourriture, à ceux qui propagent les images, aux grévistes de la faim, aux lycéens, merci à tous de nous redonner espoir contre le saccage et l'anéantissement de la vallée.

Le 28-09-2014 à 20:14:19

Avatar Al1-46

Quelle suffisance, quelle mauvaise foi....pitoyable, pathétique, minable....
pauvre type ce carcenac !

Le 29-09-2014 à 07:43:23

Avatar Nanie

Résultats sénatoriales dans le TARN :
http://www.letarnlibre.com/2014/09/28/1375-senatoriales-tarn-philippe-bonnecarrere-dvd-thierrry-carcenac-elus-issue-second-tour-scrutin.html

Je demande "solennellement" qu'une réunion soit prévue - DANS LES PLUS BREFS DELAIS - pour composer une lettre ouverte au nouveau sénateur T. CARCENAC afin de l'OBLIGER à recevoir TOUS les grévistes de la faim, ceux qui se mettent en danger en la poursuivant ainsi que ceux et celles qui ont cessé de la faire.

J'en appelle à TOUTES LES CONSCIENCES : CARCENAC DOIT ETRE MIS DEVANT "SES" RESPONSABILITES, en l'occurence celle de NON ASSISTANCE A PERSONNES EN DANGER !

Merci de faire suivre le plus largement possible et de me donner réponse
rapidement !

Nanie

P.S. Pourrions-nous faire cette réunion à ALBI ? Par ex. au café de la Préf
ou au kebab (en vis-à-vis) qui ont été, tous les deux, d'un précieux secours
pendant notre présence devant le C.G.

Le 29-09-2014 à 09:25:44

Avatar Françoise Legris

Depuis la presque "sauvegarde" de la zone de NDLL, il semble que les porteurs de projet de GPI ont peur que leur "bébé" capote et redoublent d'ardeur jusqu'à passer en force sans attendre les verdicts de la justice.
Minables, minables et encore minables !
Pivoine

Le 29-09-2014 à 16:47:40

Avatar PASQUIER

honte à ces notables véreux de la fausse gâuche!! se sera la déroute pour vous aux prochaines élections, un petit tour par pôle emploie vous ferait du bien. Sergio

Le 29-09-2014 à 19:52:49

Avatar Sylvie ROËLS

Une réponse en forme d'attaque, un procédé vieux comme le monde....
Je vous soutiens dans votre lutte qui me touche de très près.

Le 02-10-2014 à 12:00:16

Avatar Jacky Bounaudet

Je suis l'affaire de loin mais je souhaitais vous écrire mon soutien et encouragement. Bravo.
Ne lachez rien !

Le 04-10-2014 à 08:39:06

Avatar Mazeres Maryse

Même si je ne suis pas encore venue sur place, je pense avec tristesse à ce petit coin que j'aimais traverser il y a deux ans, quand je me rendais de Puycelci à Gaillac,en évitant parfois la route principale.
Je suis de tout coeur avec vous, Mon fils à Paris nord aussi, à travers les médias me dit il.
Quelle tristesse humaine, cela va sans doute donner une bonne leçon aux électeurs dits de gauche pour les élections ou se présentera ce personnage;

Le 06-10-2014 à 11:37:39

Avatar Renee Lucie Bourges

Monsieur le Président du Conseil Général : Dans un article publié dans La Dépêche du Midi du 3 octobre, vous vous déclarez "prêt à discuter" après le rapport des experts. Pourquoi alors précipiter les travaux de décapage sur la zone humide du Testet? Et pourquoi "déplorer" les agissements des uns tout en passant sous silence les débordements manifestes des forces de l'ordre contre des élus et des manifestants pacifiques?
Et surtout, pourquoi attendre le rapport des experts puisque, de toute évidence, vous êtes convaincu d'avoir fait les bons choix pour la collectivité? Si tel est le cas, pourquoi refuser d'éclairer nos lanternes et de nous faire prendre conscience de l'étendue de notre ignorance?
Certains ont choisi la grève de la faim en raison de l'importance des enjeux à leurs yeux. Ce choix leur appartient, dites-vous, comme si cette réponse suffisait à justifier une fin de non-recevoir.
Quand on choisit de laisser matraquer et insulter jeunes et vieux; quand on choisit de voir traîner au sol des personnes qui font barrage de leur corps et qu'on prétend, en même temps, s'inquiéter du clou perçant la chaussure d'un promeneur, il est vrai que le débat public devient un exercice de haut vol. Pour un homme ou une femme politique, ça fait partie des risques du métier, non?
Un débat public, plutôt que des déclarations par médias interposés. Pourquoi est-ce trop demander?

Le 06-10-2014 à 13:14:46

Avatar Danielle LUCIAT-LABRY

Je viens de lire ce que Renée Lucie Bourges vient d'écrire j'adhère parfaitement à son analyse .
Je recopie seulement la fin "Un débat public ,plutôt que des déclarations par médias interposés !!! pourquoi est-ce trop demander?"
De quoi ,de qui avez-vous peur Monsieur ? Qu'avez-vous à vous reprocher?

Le 14-10-2014 à 14:08:34

Avatar Dina Sasset

Moi aussi j'adhère totalement au message que Renee Lucie Bourges adresse au President du Conseil General. J'adresse,mon soutien et mon encouragement aux résistants et les félicite pour leur détermination.

Le 14-10-2014 à 19:25:42

Avatar Olivier MATRAT

Tenez bon est de tout cœur avec vous c'est dommage de ne pas être avec vous mais trop loin IDF, je comprend ce que vous défendez étant moi même né à la campagne et un grand amoureux de la nature, alors je vous dit battez vous je ferait une prière pour tous ceux qui ce batte pour sauvegarder cette nature ci belle et ci pleine de vie, a bientôt et j'attend de vos nouvelles avec impatiente.

Le 14-10-2014 à 19:46:24

Avatar alain escudie

soutien unanime du peuple de la paillere au sud de l'indre marre de ces monarques qui n'ecoutent rien

Le 19-10-2014 à 18:54:04

Avatar BRUYERE

Souvenez-vous du barrage de Serre de la fare sur la Loire et la victoire au bout. Ce site est aujourd'hui une merveilleuse réserve naturelle

Le 26-10-2014 à 19:02:31

Avatar Alix

26 ANS QU'IL Y EST!!
IL FAUT QU'IL DEMISSIONNE ET PORTER PLAINTE AVEC EXIGENCE DE DOMMAGES ET INTERETS POUR LE JEUNE MORT ET POUR LA MORT DU TESTET

SUPPRIMER CETTE SALE CRASTE de honte

Le 26-10-2014 à 21:34:54

Avatar Maxime REPAUX

La violence engendre la violence, et les premiers à avoir usé de violence sont les opposants au projets, en faisant usage de la force et de violences contre les entreprises de déforestation et contre les forces de l'ordre. Cet usage de la violence vous discrédite complètement. Le respect des décisions démocratiques est la base du vivre ensemble. Votre organisation importe un conflit qui vient de Notre-Dame-des-Landes. Le Tarn n'a pas besoin d'idéologues de la pensée verte unique. L'irrigation est une technique ancestrale et respectueuse de la nature. Arrêtez l'idéologie et la judiciarisation des décisions publiques et pensez d'avantage au bien commun, avec sincérité. L'eau c'est la vie, et une réserve d'eau pour l'irrigation ou la consommation d'eau courante ne mérite ni une grève de la faim, ni des violences, ni un mort.

Le 27-10-2014 à 15:32:21

Avatar Jean-Yves MARI

vous n'avez rien compris Maxime REPAUX, je ne soutiens pas la violence, mais force est de constater qu'elle est nécessaire si l'on veut être écouté, voir les bonnets rouges en Bretagne dont l'action était plus que discutable et qui ont eu ce qu'ils voulaient. L'eau c'est la vie, et la destruction systématique des zones humides au profit d'une poignée d'industriels de l'agriculture est responsable de la dégradation des milieux aquatiques en France. Il y a plein d'entreprises agricoles à vendre, alors s'il n'y a pas assez d'eau dans certaines régions, il faut cultiver autre chose que du maïs, plante tropicale importée ou changer de région. Enfin à quoi sert-il de créer des zones protégées si c'est pour mieux les détruire?
En espérant que la mort de Remi qui n'avait rien d'un casseur serve à l'abandon du projet, condoléances à sa famille

Le 27-10-2014 à 20:44:11

Avatar joelle.lavaur@orange.fr

Bonjour à tous,
juste quelques mots pour adresser toutes mes condoléances aux parents,à la famille,aux amis de Rémi.
Je veux exprimer ma consternation devant ce drame,qui soulève de vrais questions sur notre fonctionnement,..démocratique,mais aussi social,économique, et humain.
Joelle Lavaur

Le 04-11-2014 à 11:56:26

Avatar joelle lavaur

re bonjour,
Je viens de voir,en passant,sur "bfmtv",ce commentaire:
"mr Carcenac "menace" de démissionner si le projet du barrage est abandonné"
... menace...qui exactement?!
et donc,la mort d'un barrage mériterait une démission,plus que la mort d'un jeune de21ans?????!! pas de mot après ça.

oui,vraiment, plein de questions,que surement vont se poser d'autres gens comme moi,qui n'ai
jamais eu d'attention et d'engagement citoyen ou politique jusqu'à ce jour.

Le 04-11-2014 à 16:06:09

Réagir


CAPTCHA