Premières réactions du Collectif après le décès d'un manifestant

 

Rémi, 21 ans, venu défendre la zone humide du Testet, est mort dans la nuit du 25 au 26 octobre à proximité du parking du chantier du barrage de Sivens. Le Collectif présente toutes ses condoléances à sa famille et à ses proches.

 

Les causes du décès ne sont pas encore connues, nous espérons que l'enquête sera menée avec la plus grande transparence pour que toute la lumière soit faite sur ce drame. Comme nous l'avons fait savoir dès le dimanche matin, nous sommes à la disposition des enquêteurs pour faciliter si besoin leur travail.

 

Nous allons indiquer sur cette page les premières réactions du Collectif (des plus récentes au plus anciennes).

 

Communiqué du 26/10 à 17h30

 

Suite au décès d’un opposant au barrage de Sivens cette nuit sur le site du chantier, le Collectif demande au Conseil Général et à la Préfecture du Tarn de favoriser l’apaisement sur place et de respecter le temps de deuil pour la famille, les proches et les opposants en suspendant le chantier du barrage de Sivens.

 

Etant donné le nombre important d’opposants restés à la ferme occupée de la Métairie Neuve, toute présence des forces de l’ordre sur le site du chantier serait considérée comme une provocation. Une enquête est en cours et rien ne doit venir la perturber. Les occupants ont sécurisé la zone où ont eu lieu des affrontements cette nuit afin que les enquêteurs puissent recueillir des éléments d’enquêtes notamment là où une tâche de sang est visible. Le Collectif se tient prêt à jouer un rôle de médiateur pour que les enquêteurs puissent accéder au site sans tensions.

 

Pour sa part, face à un fort sentiment de colère des manifestants encore sur place, le Collectif Testet appelle l’ensemble des opposants au calme et au respect du deuil. Il faut éviter une escalade de la violence et le Collectif tentera par tous les moyens à sa disposition de contribuer à cela.

 

Ben Lefetey, porte-parole (06 99 26 60 66)

 

 

Après entretien téléphonique avec l'AFP, dépêche du 26 octobre 2014 12:27 :

 

Barrage contesté dans le Tarn: un mort lors d'affrontements, selon les opposants

 

Un homme est décédé dans la nuit de samedi à dimanche sur le site du barrage contesté de Sivens (Tarn), a annoncé la préfecture, les opposants affirmant que la mort est survenue "dans le contexte d'affrontements" avec les gendarmes.

"Selon les premiers éléments que nous avons recueillis, la mort a eu lieu dans le contexte d'affrontements avec les gendarmes. Nous ne disons pas que les forces de l'ordre ont tué un opposant mais un témoin nous a dit que le décès s'était passé au moment d'affrontements", a déclaré à l'AFP par téléphone Ben Lefetey, porte-parole du collectif Sauvegarde de la zone humide du Testet, qui regroupe la majeure partie des opposants au projet de barrage.

"Un témoin dit avoir vu quelqu'un s'effondrer lors d'affrontements et être enlevé par les forces de l'ordre", a ajouté M. Lefetey.

"On mène l'enquête et nous allons coopérer avec les enquêteurs", a-t-il souligné.

Contactée, la préfecture n'a pas voulu faire de commentaire. 

Quelques heures auparavant, elle avait annoncé dans un très bref communiqué que, "vers 2 heures du matin, le corps d'un homme (avait) été découvert par les gendarmes sur le site de Sivens". "Les sapeurs-pompiers sont intervenus rapidement mais n’ont pu que constater le décès de la victime. Une enquête a été ouverte sous l'autorité du procureur d'Albi afin de déterminer les causes du décès et l’identité de la victime", ajoute le texte qui ne donne aucun autre élément.

Le procureur de la République à Albi était injoignable.

Interrogé par l'AFP, le lieutenant-colonel Sylvain Renier, commandant du groupement de gendarmerie du Tarn, n'a pas voulu faire de commentaire sur le décès. 

Le responsable, qui gérait sur place les opérations de gendarmerie lors des échauffourées de samedi soir, a simplement indiqué que le calme était revenu "vers 21h".

Il a précisé que sept membres des forces de l'ordre avaient été blessés mais que les pompiers ne lui avaient fait état dans la soirée d'aucun blessé dans le camp adverse.

 

- "Anarchistes" -

Selon le lieutenant-colonel, "100 à 150 anarchistes encagoulés et tout de noir vêtus ont jeté des engins incendiaires" et autres projectiles aux forces de l'ordre encadrant une mobilisation de "2.000" opposants qui, elle, est restée pacifique, selon lui.

Les forces de l'ordre ont fait usage de gaz lacrymogènes, de grenades assourdissantes et de flash-balls, a-t-il ajouté.

Il a précisé que des négociations avaient été entamées, en vain, entre un représentant pacifique des opposants à la construction du barrage de Sivens et un des assaillants qui avait alors dit qu'ils se réclamaient de "l'anarchisme".

M. Lefetey a dit ne pas être en mesure de confirmer les affirmations des gendarmes selon lesquelles les assaillants s'étaient présentés comme des anarchistes. Il a simplement évoqué "des radicaux qui voulaient s'attaquer aux équipements de chantier".

Selon une source proche de l’enquête, la personne décédée est un "homme âgé d’une trentaine d’années qui faisait partie de ceux qui étaient au milieu des échauffourées hier soir" (samedi).

Le projet de barrage-réservoir d'1,5 million de m3 d'eau stockée fait de plus en plus figure de "Notre-Dame-des-Landes du Sud-Ouest", en référence à cette commune de Loire-Atlantique, où une importante mobilisation a provoqué le gel en 2012 de la création d'un nouvel aéroport.

Depuis le début des travaux de déboisement le 1er septembre, les échauffourées et les rassemblements se sont multipliés aux alentours du chantier. 

La retenue d'eau est portée par le conseil général du Tarn, qui assure qu'il est indispensable pour irriguer les terres agricoles alentour et qu'une autre zone humide sera recréée. 

Les opposants dénoncent un projet coûteux qui, selon eux, ne servira qu'à irriguer les terres d'un petit nombre d'exploitants pratiquant une agriculture intensive.

Ils ont reçu l'appui de l'ancienne ministre Cécile Duflot, des députés écolos Noël Mamère et José Bové, et du dirigeant du Parti de gauche Jean-Luc Mélenchon, qui a participé samedi à la mobilisation de 2.000 personnes, la plus importante depuis le début du mouvement.

Un rapport d'experts, commandité par la ministre de l'Ecologie Ségolène Royal, doit être rendu public la semaine prochaine.

 

 

Communiqué de presse de la Préfecture le 26 octobre 2014 avant 10h :

 

Cette nuit, vers 2 heures du matin, le corps d'un homme a été découvert par les gendarmes sur le site de Sivens. Les sapeurs-pompiers sont intervenus rapidement mais n’ont pu que constater le décès de la victime.

 

Une enquête a été ouverte sous l'autorité du procureur d'Albi afin de déterminer les causes du décès et l’identité de la victime.

 



Les réactions

Avatar Roland Fourcard

Rémy Fraisse jeune étudiant de 21 ans de Toulouse est décédé la nuit de samedi 25 octobre face au gardes mobiles sur le site de Sivens... mourir à 21 ans pour vouloir sauver la planète... folie du fascisme économique...

alors que le rapport les experts de Ségolème demain lundi 27 octobre à 14 h devant la préfecture vont nous donner raison et déclarer illégal ce carnage écocide stupide....

paix à ton âme Rémy, la forêt humide va cicatriser et portera désormais ton nom :

ICI POUSSE LA FORET DE REMY FRAISSE

Le 27-10-2014 à 07:56:42

Avatar cassimir

Que de tristesse!!Mourir à 21 ans pour ca?? Repose en paix.
Ils ont de la chance les corrompus et les flics que le mort ne soit pas de ma famille proche.
Maintenant connaitra t'on la vraie cause de la mort??Tu parles, ca va être enfouie, car la police ne peux jamais avoir tord.
Parole de NTM"la justice nique sa mère, le dernier juge que j'ai vu ,avait plus de vice que le dealer de ma rue, assassin de la police"
Une pensée envers tous les personnes dans le monde qui meurt juste pour avoir donné leur opinion,et demandé à être libre.
Je ne soutiens pas anarchisme,car c'est du vent comme idéologie,mais la liberté.
Peace

Le 27-10-2014 à 08:06:12

Avatar Jacques NICOLAS

Les combattants du Testet endeuillés d'un des leurs, un jeune homme de 21 ans lâchement abattu alors qu'il manifestait pour ses convictions au milieu de ses amis.
Comme je comprend l'indignation de tous, et comme je compatis au malheur de la famille de ce jeune homme, au désespoir de ses amis.
Sa mort aura t'elle été vaine ? Lui, qui a défendu cette zone dans laquelle je me promenais encore au mois de mai dernier en compagnie de mon ami Christian Conrad, et que je regretterai à jamais pour sa beauté et sa diversité faunique et floristique, je lui dit: merci pour ton courage et tes convictions, repose en paix.
A ses parents, à sa famille, je présente mes sincères condoléances.
Jacques NICOLAS de Belgique

Le 27-10-2014 à 08:59:36

Avatar Philippe Thizeau

Je suis indigné par ce qui vient d'arriver. Mourir à 21 ans pour soutenir une noble cause, comment ne pas se sentir indigné?
Pourquoi les médias ne reprennent ils pas l'info sur le plan national? Pourquoi est ce toujours la même chose, le lobby de l'agriculture intensive (dépassé...) face au bon sens et l'avenir, soit l'agriculture raisonnée? Pourquoi est ce toujours les hommes politiques de droite ou gauche qui préfèrent laisser faire sans réfléchir plutôt que des vrais écologistes engagés qui se battent pour l'avenir de nos enfants? J'ai 55 ans et chaque jour qui passe me rend plus pessimiste sur l'avenir de notre planète (et notre pays bien entendu). J'ai appris à nager dans une rivière dans le cher et aujourd'hui au même endroit des déchets toxiques y sont rejetés d'une usine de savons.... Inutile de dire qu'il est désormais interdit de s'y baigner.... Tout cela m'indigne comme le fait de construire des barrages inutiles et détruire des zones humides.
Ma conscience politique se verdit chaque jour et chaque jour nous sommes plus nombreux. Que la mort de ce jeune homme sert au moins à faire réagir nos consciences. ( et celle de notre ministre de l'intérieur si c'est possible)
Philippe

Le 27-10-2014 à 09:09:36

Avatar brigitte bourgin

écoeurée ,et la rage au coeur, je n'arrete pas de pleurer, j'aurai pu etre ta mere Rémi et je me mets à la place de tes parents. Comment peut-on en arriver là ! Que font les politiques! venir au testet et amener son soutien c'est bien, mais aller voir carcenac et sa bande et fouter les dehors , c'est vous nos représentants qu'attendez-vous!

Le 27-10-2014 à 09:14:07

Avatar Leblanc René

Mais quand donc les lobbys et les politiques qui sont à leurs pieds pour une poignée de billets et d'autres avantages comprendront qu'ils assassinent la vie d'un lanceur d'alerte aujourd'hui et demain la vie sur notre Planète, espace fini et limité que nos ancêtres ont préservé et qu'ils détruisent sans relâche.

Le 27-10-2014 à 09:20:21

Avatar mon NON !

En langue d'Oc, le "fraisse" est un arbre : le frêne. C'est le nom de Rémy.

Dans la forêt de Sivens comme dans la forêt des humains, les arbres sont coupés sans état d'âme par les détenants du capitalisme sauvage et leurs pauvres laquais formatés. N'acceptez pas leurs condoléances hypocrites !

Hommage à notre petit frère le frêne, Rémi Fraysse .
Mes plus sincères condoléances à ses proches.

Le 27-10-2014 à 09:51:05

Avatar Bernard dalton

C'est inadmissible même si dans d'autres pays c'est pire.
Il est temps de TOUS se lever et marcher contre ce monde de tarés qui ne pense qu'au profits.
Il est temps des se lever et marcher contre la production intensive débile et improductive au final.
Agriculteurs ARRÊTEZ de saccager vos terres pour le bonheur de votre banquier.
ARRÊTONS de travailler comme des esclaves pour un salaire virtuel bidon.
Partageons notre travail et cultivons l'entraide.
Pas besoin d’argent et de productivismes à outrance et de profits imbéciles pour vivre.
Sans le dieu profit, sans le dieu argent, REMI FRAYSSE serait parmi nous.
Que Rémi ne soit pas un martyre, ni le nom d'une forêt qu'il soit le nom de la révolution passive qui sonne le glas du monde d'aujourd'hui!
Merci Rémi pour ton exemple.
Qu'en ton nom tes ainés se réveillent et agissent en démissionnant de leurs emplois ridicules et inutiles et enfin travaillent sans profits virtuels à construire la VIE!
Soyons les premier à faire la VRAIE révolution du nouveau monde.

Le 27-10-2014 à 11:05:14

Avatar joel dessimond

Bon courage a vous tous et mes plus sinceres condoleances a ses amis et a sa famille

Le 27-10-2014 à 11:15:47

Avatar TIti

Rémy Fraisse tu rejoins Vital Michalon dans nos coeurs
Larmes de rage,
-honte aux politicards et leur clique de larbins complices des multinationales du poison et du saccage.

Le 27-10-2014 à 11:20:00

Avatar André IRLINGER

L'âme de Rémy plane au dessus de la forêt de Sivens... dans la paix et le silence.

Le système totalitaire marchand a encore une fois dévoilé son vrai visage... de mort, si, il y avait encore besoin d' en être convaincu.

Que la lutte à Sivens et sa funeste conséquence devienne l'emblème de toutes les luttes pour la VIE et la JUSTICE présentes et à venir.

Nous ne làcherons rien
Nous n'oublierons pas
Nous ne pardonnerons pas

Le 27-10-2014 à 11:24:18

Avatar B.Bec

Le poète Armand Robin (1912-1961) définit "l’anarchiste" comme celui qui est "purifié volontairement, par une révolution intérieure, de toute pensée et de tout comportement pouvant d’une façon quelconque impliquer domination sur d’autres consciences".

source wikipedia.org/Anarchie

Le 27-10-2014 à 11:36:48

Avatar Michèle Rougier

Pauvre Rémy, pauvres parents et amis de Rémy. Je partage leur peine et je m'inquiète pour vous tous, si courageux.
Je suis de près votre juste combat pour notre bien commun. Nous irons cet après-midi à un rassemblement pour Rémy et j'espère que nous serons très nombreux dans toute la France.
Souhaitons qu'enfin les gens qui nous gouvernent si mal prennent les bonnes décisions.
M.Rougier

Le 27-10-2014 à 12:42:43

Avatar Rodolphe ANDRÉ

Deux choses lues ci-dessus, aux deux extrêmes de notre si exigu univers, qui me font essayer de réfléchir :
1 : Radicaux ils étaient de s'attaquer aux... équipements de chantier.
2 : "Fraisse", en langue d'Oc, c'est un arbre : le frêne.

Hommage. Puisse-t-on offrir à lui et à ses proches que les petites rivières continuent de caresser les taillis et de refléter les cimes.

Le 27-10-2014 à 12:44:19

Avatar Jmecachederrierelepseudocommetoutlemondedanscettemanif

Salut, vous êtes sur qu'il est pas mort d'overdose votre type? hhhhhhhhhhh
Faut arrêtez de foutre la merde partout, faites votre manif et cassez pas les couilles. Voila le dégât que vous avez mis dans hier soir Gaillac, et vous vous pensez civilisés? Ah beh oui, dans la foret il n'y a rien a casser!

Le 27-10-2014 à 13:14:08

Avatar Annie Thébaud-Mony

Au nom de l'association Henri Pézerat, je tiens à exprimer notre solidarité et notre soutien fraternel à la famille de Rémy, mort au cours de cette lutte pour le respect de la vie dans cette terre qui appartient à ceux qui l'habitent. je partage non seulement l'immense tristesse de ce drame mais la révolte devant le cynisme industriel qui y a conduit. Combien de morts ou de blessés, de destructions, de vies ruinées... faudra-til encore pour faire comprendre à ceux qui nous gouvernent que nos vies valent plus que leurs profits, plus que l'usage abusif du pouvoir que leur donne la position qu'ils occupent dans les institutions et les administrations.
Restons mobilisés et solidaires.
Fraternellement
Annie Thébaud-Mony
Présidente de l'Association Henri Pézerat, Santé, Travail, Environnement

Le 27-10-2014 à 13:26:05

Avatar Echo

Face visible d'un grand massacre, tu ne sera surement pas le dernier à tomber. Avec tes mains et ton cœur tu t'es dressé face à la tyrannie cachée. Peut être en tombant aura tu ouvert des yeux. Il n'est jamais juste de tomber pour une idée mais c'est peut être la seule chose qui nous reste, vivre et mourir par ce que l'on pense, par ce que l'on ressent.
Ton ombre planera un long moment sur leur folie, d'autres cœurs s'uniront en barricades et d'autres mains défendront les mêmes idées pour lesquelles tu es tombé. Qu'ils t'aient tué directement ou non, leur responsabilité est la même mais nous faisons nos choix et les assumeront, jusqu'au bout.

Nous sommes avec toi, nous avons toujours été ensemble, nous le serons jusqu'à la fin et même si elle est venue pour toi, tu perdureras.

Réveilles-les !

A Remi Fraisse
A Alexandros Grigoropoulos
A tout ceux qui tombent face aux impérialismes.

Le 27-10-2014 à 13:51:51

Avatar DELPEUX Franck

Voici le résultat de cette politique des petits cabinets occultes, ces officines d'élus cyniques et arriérés, alliés aux mêmes lobbies sans scrupules, qui s'obstinent à ne rien vouloir comprendre des enjeux actuels de notre environnement et de notre condition humaine: à l'urgence écologique, ces féodaux pitoyables ne savent que répondre, comme il y a 40 ans, par la course au carbone et au béton, aux modes intensifs de croissance. Sont-ils seulement capables d'entendre et de voir que le peuple des êtres humains dont ils confisquent la voix, vomit littéralement leur vision catastrophique du monde?? Mais quel intérêt inavoué cachent-ils?
Ici, dans notre pays, ils ont maintenant du sang sur les mains.

Le 27-10-2014 à 14:05:34

Avatar Bruno Blonde

Le prefert du Tarn devra être jugé

Le 27-10-2014 à 14:06:08

Avatar Denis Vène

Quelle tristesse pour sa famille, ses amis et nous tous. Quelle tristesse que les agriculteurs perdent le contact vivant avec leur terre et voient le nombre de cancers augmenter. Nous savons tous que les sols ont besoin d'une politique favorisant la biodiversité nécessaire à leur régénérescence pour à nouveau produire au plus près du consommateur pour le nourrir sans l'empoisonner, et sans lessiver les terres par une irrigation excessive....

Le 27-10-2014 à 14:49:06

Avatar la Reinette

On peut se demander ce que faisaient les gendarmes là, qui plus est la nuit ???? Il n'y avait pas de matériels à surveiller. Pure provocation malsaine ! Le collectif avait fait correctement les choses vis-à-vis de la Préfecture pour que tout se passe sans heurts et sans débordements.
Le dimanche sans gendarmes s'est déroulé dans le calme sur le site de Sivens.
Alors ???

Le 27-10-2014 à 15:16:24

Avatar Tête de scie

Je viens de visionner les vidéos des travaux et de la résistance...
Cela fait peur : ne serait-ce pas une sorte de répétition générale pour préparer ce qu'ils veulent absolument faire à Notre Dame des Landes ?
Je tiens aussi à dénoncer la censure volontaire de la part des médias nationaux qui n'ont quasiment pas parlé de ces graves événements ... jusqu'à la mort de Rémy.

Le 27-10-2014 à 15:17:33

Avatar Anne Deray

Justice pour Rémi Fraisse. Que soit mise en accusation publique la violence diligentée, main dans la main, par les responsables politiques et la police à leurs ordres: tant M. Carcenac et le préfet du Tarn que le lieutenant-colonel Sylvain Renier, commandant du groupement de gendarmerie du Tarn.

Le 27-10-2014 à 15:26:55

Avatar Chantal

Toutes mes pensées vont d'abord à sa famille plongée dans la douleur de perdre dans des conditions révoltantes et injustes, un des ses jeunes.
Après Vital Michalon, Sébastien Briat et maintenant Rémi Fraisse, combien de jeunes vont être massacrés avant que soit compris la nécessité de construction d'une nouvelle société respectueuse de son environnement et économe de ses ressources, libérée du totalitarisme nucléaire et où chacun trouve sa place.
Comme cela a été suggéré, allons planter un frêne à la mémoire de Rémi. C'est la plus belle réponse à cette société policière.
Que naisse la forêt "Rémi"

Le 27-10-2014 à 17:25:37

Avatar Yves Lenoir

Bonjour,

Au nom de tous les adhérents et soutiens d'Enfants de Tchernobyl Belarus, je présente ici toutes mes condoléances à la famille et aux amis de Rémi Fraisse.

Il témoignait pour la préservation de la vie et de sa merveilleuse diversité, contre un projet d'un autre âge où la quantité à tout prix primait sur la qualité et le respect de l'environnement vivant et de sa complexité ; et aussi sur celui de la santé des hommes et du plaisir qu'ils ont en dégustant des produits à qui l'on ne demande pas plus que ce qu'ils peuvent donner : le meilleur.

Si le message qu'il voulait faire passer n'était décidément pas compris par ceux qui ont le pouvoir de nuire, alors l'eau qui coulera de cette retenue sera à nos yeux et aux yeux de tous "marquée" par le sang de Rémi Fraisse. Ceux qui l'utiliseront pour accroître la productivité de leurs plantations ne pourront le faire sereinement. C'est de l'eau chargée de sang qui irriguera leurs cultures et troublera leur conscience.

Tous nos engagements convergent vers l'exigence de préserver la vie. Restons solidaires.

Le 27-10-2014 à 17:53:50

Avatar lg

arretez de vous la jouer moraliste , juge ...
dans ce pays des gens meurrent tous les jours , ne mangent pas à leur faim se crèvent de froid !!....
s il y avait des mobilisations aussi importantes pour eux les choses avanceraient bien plus vite !
mais c est pas fun! la tendance c est le biooooo et lécoloooogie
ya des concerts des buvettes ont rencontre des gens sympa ..c est super!

Le 27-10-2014 à 18:26:29

Avatar Onésime BICOTIN

Des anarchistes.. sans blagues ? des gardes mobiles en "médiateurs"..?
L'Etat, Le gouvernement, le PS et cette poignée d'agriculteurs assistés et parasites de la FDSEA-FNSEA, d'ou viennent et qui commande les "barbouzes"..?
L'Etat, Le gouvernement, le PS et la FDSEA-FNSEA ont du sang sur leurs mains qui n'étaient déjà pas vraiment propres !
Désormais, la résistance se conjugue au présent.
Soyons vigilant et pour être efficaces, agissons dans l'ombre contre les compromissions et les collabos du système.
Courage et persévérance.

Le 27-10-2014 à 18:54:29

Avatar rosotouovo

corrompus et assassins

Le 27-10-2014 à 19:34:54

Avatar bouvet viviane

Nous sommes loin dans les alpes mais si proches, nous pleurons avec vous je suis une Mémé et c'est nos petits.

Le 27-10-2014 à 19:51:17

Avatar Philippe tirefort

IMPARDONNABLE....! Ne lâchons rien, ENRACINONS la résistance jusqu'au bout pour Rémi afin que la victoire finale soit la sienne........!

Le 27-10-2014 à 19:56:45

Avatar revel thierry

Malheureusement pour ce jeune homme et plus globalement malheureusement pour l'espoir que l'on pourrait avoir encore en l' Homme cela devait arriver. Quand un projet inutile , injuste et destructeur de nos écosystèmes est mené au forceps afin de prendre de vitesse les rapports d'experts et les recours en justice , la violence est bien du côté des décideurs qui s'appuient sur les forces de l'ordre ( en l'occurrence du désordre ) pour passer en force.Quelles que soient les causes de cette mort violente c'est l'obstination du conseil général qui est responsable de ce désastre. Si le moratoire demandé avait été accordé on n'en serait pas là. Le rapport des experts est un scandale ; comment peut-il trouver ce projet surdimensionné , médiocre, au financement aléatoire , aux alternatives non étudiées , aux compensations de la zone humides insuffisantes , et préconiser de ne pas le stopper car trop avancé ; c'est justifier l'empressement du conseil général , les 2 mois de violences policières et c'est bien vite s'exonérer de la mort injuste et inacceptable de ce jeune homme.

Le 27-10-2014 à 19:57:32

Avatar marilyn sibel

Capitalisme criminel. 8 millions d'euros pour 40 exploitations agricoles qui pratiquent une agriculture intensive, l'agribusiness, oui, le combat contre un projet trop cher pas raisonnable me semble plein de bon sens. Tristesse !

Le 27-10-2014 à 20:48:38

Avatar matthäus guillaume

toutes mes pensées vont aux parents et aux ami(e)s de Rémi.
Quelles qu'aient pu être ton mode d'engagement et tes actes, tes motivations étaient profondément justes. Le simple fait que les promoteurs de ce projet et les policiers doivent tuer pour appliquer un choix politique disqualifie celui ci et sa prétendue notion du bien public. Tuer un opposant est un grand pas dans une carrière d'homme politique. Je souhaite aux promoteurs du barrage d'avoir a soutenir le regard de parents qui ont perdu leur fils pour que leurs projets personnels voie le jour. Adieu Rémi, vive la Terre et la Liberté.

Le 27-10-2014 à 20:53:20

Avatar chantal Demonsant

Remi, amis zadistes du monde, je vous offre mon admiration, en vous voyant défendre ainsi notre mère-terre, chaque jour au péril de votre vie....seul ce poème "Souffles" de Birago Diop peut vous dire ce que j'éprouve en pensant à vous:http://www.youtube.com/watch?v=Kbp6b9htRek...
Que votre force paisible semblable à celle de l'arbre vous accompagne à travers ce monde!!! Bien amicalement!

Souffles
Ecoute plus souvent
Les choses que les êtres
La voix du feu s’entend,
Entends la voix de l’eau.
Ecoute dans le vent
Le buisson en sanglots,
C’est le souffle des ancêtres.
Ceux qui sont morts ne sont jamais partis :
Ils sont dans l’ombre qui s’éclaire
Et dans l’ombre qui s’épaissit.
Les morts ne sont pas sous la terre :
Ils sont dans l’arbre qui frémit,
Ils sont dans le bois qui gémit,
Ils sont dans l’eau qui coule,
Ils sont dans l’eau qui dort,
Ils sont dans la case, ils sont dans la foule :
Les morts ne sont pas morts.
Ecoute plus souvent
Les choses que les êtres
La voix du feu s’entend,
Entends la voix de l’eau.
Ecoute dans le vent
Le buisson en sanglots,
C’est le souffle des ancêtres morts,
Qui ne sont pas partis
Qui ne sont pas sous la terre
Qui ne sont pas morts.
Ceux qui sont morts ne sont jamais partis :
Ils sont dans le sein de la femme,
Ils sont dans l’enfant qui vagit
Et dans le tison qui s’enflamme.
Les morts ne sont pas sous la terre :
Ils sont dans le feu qui s’éteint,
Ils sont dans les herbes qui pleurent,
Ils sont dans le rocher qui geint,
Ils sont dans la forêt, ils sont dans la demeure,
Les morts ne sont pas morts.
Ecoute plus souvent
Les choses que les êtres
La voix du feu s’entend,
Entends la voix de l’eau.
Écoute dans le vent
Le buisson en sanglots,
C’est le souffle des ancêtres.
Il redit chaque jour le pacte,
Le grand pacte qui lie,
Qui lie à la loi notre sort,
Aux actes des souffles plus forts
Le sort de nos morts qui ne sont pas morts,
Le lourd pacte qui nous lie à la vie.
La lourde loi qui nous lie aux actes
Des souffles qui se meurent
Dans le lit et sur les rives du fleuve,
Des souffles qui se meuvent
Dans le rocher qui geint et dans l’herbe qui pleure.
Des souffles qui demeurent
Dans l’ombre qui s’éclaire et s’épaissit,
Dans l’arbre qui frémit, dans le bois qui gémit
Et dans l’eau qui coule et dans l’eau qui dort,
Des souffles plus forts qui ont pris
Le souffle des morts qui ne sont pas morts,
Des morts qui ne sont pas partis,
Des morts qui ne sont plus sous la terre.
Ecoute plus souvent
Les choses que les êtres
La voix du feu s’entend,
Entends la voix de l’eau.
Ecoute dans le vent
Le buisson en sanglots,
C’est le souffle des ancêtres.
Birago Diop,
Leurres et Lueurs, 1960, Ed. Présence Africaine

Le 27-10-2014 à 21:38:26

Avatar pierre lambert

Malheureusement , je ne suis pas surpris par la mort de ce jeune homme.....quand je vois des politiques , des agro-industriels , des fonctionnaires zélés ,s'appuyant sur la force policière , voire militaire que leur donne leur pouvoir pour défendre une cause dans laquelle ne transpirent que l'injustice , la bêtise , l'intérêt petit et mesquin du court terme , l'appât du gain , le cynisme dans l'irrespect de notre terre nourricière , bref,un mur sourd et aveugle ,d'une violence inouïe , retranché derrière sa mauvaise foi toujours prêt à piétiner l'intérêt général ....je me dis alors ,heureusement pour l'humaine humanité ,que des esprits plus clairvoyants et généreux habités par des intuitions plus justes , se dressent , disent NON , crient et hurlent ARRÊTEZ...parfois jusqu'à la mort...puissent des décideurs moins obtus entendre un jour ces voix de la raisons et faire reculer tous ces esprits de la déraison . Mais en attendant la loi est bien connue , la violence génère et engendre la violence... cela nos hommes politiques le savent parfaitement .... c'est sans doute ce qu'on peut le moins leur pardonner dans la mort de ce jeune homme , parce que au-dessus de la vie d'un homme ,ils choisissent et placent d'autres intérêts qu'ils estiment supérieurs , en toute connaissance de cause ....

Le 27-10-2014 à 23:11:16

Avatar Roland Fourcard

l'horreur !!!! Rémy a été tué par une grenade assourdissante (très probablement lancée par la police) qui se serait coincée derrière son sac à dos avant d'exploser...

Le 28-10-2014 à 06:07:14

Avatar Al1-46

carcenac ! tu as un mort sur la conscience !!!
Ni oubli, ni pardon !

Le 28-10-2014 à 07:05:32

Avatar NicoleJeannel

Je suis profondément attristée et écoeurée qu'un jeune homme, étudiant, aimant la vie et la planète au point de passer du temps pour défendre ce qu'il reste de sain en France, ait péri par la main des forces "de l'ordre", qui sont de plus en plus des mains armées de la dictature de quelques-uns.
Je ne suis jamais allée au Testet, mais je suis militante antinucléaire d'un collectif en Ile-de-France ; je suis plusieurs fois allée soutenir la lutte de Notre-Dame-des-Landes et j'ai vu la police charger et blesser grièvement des jeunes pacifiques.
Honte à la France !
Je suis maman moi-même de jeunes "écolos" comme nous qualifient avec dédain la plupart des journalistes, et je partage le chagrin et, je suppose, la colère des parents de Rémi. Ne lâchez rien face à une police de plus en plus violente.
Ne lâchons rien, nous les "écolos", les soi disant "anarchistes" qui avons pris en main un combat qui devrait être le combat de tous, celui de la planète. Restons non-violents, mais ne lâchons rien.
Il faudrait envisager une grande manifestation nationale regroupant les associations et collectifs de défense de l'environnement de tout bord, non seulement en hommage à Rémy, mais pour continuer à porter son combat et l'élargir aux autres causes environnementales, montrer que, bien que répartis sur le territoire, nous sommes de plus en plus nombreux à refuser le saccage de la planète. et parler aussi de nos propositions : nous ne sommes pas contre tout (comme la lecture des journaux le laisserait entendre), mais pour le respect de la vie et des gens, nos propositions existent et sont non destructrices. Pour faire entendre notre voix, et celle de Rémy qui ne voulait pas mourir mais au contraire défendre une cause juste de vie et d'espoir, organisons une grande manifestation pour la défense de la vie !

Le 28-10-2014 à 08:30:31

Avatar manus MORANE

Affligé, bien sur...dégouté encore une fois par les agissements criminels d'un pouvoir mafieux... Je rappelle ( si nécessaire ) que lors des 2 derniers gouvernements socialistes, 4 militants pacifiques sont tombés sous les coups d'un état répressif, il y a eu malik oussékim, en 86, lui rentrait juste du taf... j'etais dans une ruelle à coté, j'avais 20 ans et je ne décolère pas... Aujourd'huis nous avons perdu rémi, enfin pas vraiment puisqu'il restera dans nos coeurs a jamais... toutes mes pensées vont bien sur vers ta famille, tes amis, REMI...

Le 28-10-2014 à 08:40:41

Avatar Da fuck police

http://www.youtube.com/watch?v=EmorTEnc65c

Le 28-10-2014 à 09:42:26

Avatar Tophe81

De la destruction, du sang et des larmes, voilà ce que ce projet de barrage porté par nos élus territoriaux aura produit : l'assassinat d'un jeune homme de 21 ans restera à jamais gravé dans la mémoire collective locale, régionale et nationale...
D'autres solutions sont possibles mais tellement moins rentables pour les promoteurs du projet... Je n'aimerai pas être à la place de ces agriculteurs qui seront dans l'obligation d'acheter cette eau à jamais marquée par le sceau de l'infâmie...

Le 28-10-2014 à 10:21:52

Avatar DJ J2M

A notre premier sinistre, aux Carcenac,
aux aveugles qui suivent la même vision,

LES ODEURS DU VALLS

C'est un fou, une enflure méchante, une vipère,
Amochant follement il gerbe des chansons
aux gens ; à nos oreilles nos âmes il hargne fier
de lui : c'est un petit Valls qui souffle sur le tison.

Ce soldat jeune, bouche ouverte, tête nue,
Et la nuque baignant dans l'épais blason bleu Marine,
Mord ; il a écrasé les herbes, sent l'anus,
Happe des Rémi, des terres, où la lumière pleure.

Il piétine les glaïeuls, il mord. Souriant comme
sourirait un enfant malade, il déraisonne :
Nature, secoue-le puissamment : il est froid.

Ses a-Rroms ne font pas frissonner sa Marine ;
Il mord dans le soleil, la main sur sa poitrine
Déterminé.
Il n'a pas de coeur au côté gauche,
Il n'a pas d'âme au côté gauche,
Il a une flamme bleu blanc rouge au côté droit.

Le 28-10-2014 à 10:51:10

Avatar Nicole d'essonne

Il a fallu la mort d'un jeune militant sur un terrain riche de nature et de vie(s) qu'il défendait pour que les médias décident (enfin) de s'interesser massivement et en choeur au projet de ce barrage ( il ne faudrait surtout pas etre en retard d'une info sur les confrères ...!)
On peut se demander toutefois si ce qui les fait réagir n'est pas le tragique de ce drame, malheureusement prévisible dans un contexte de défense sauvage d'intérêts personnels financiers et électoraux par une clique de jusque- boutistes politiques auxquels on (qui ???) a prêté l'assistance des forces de "l'ordre" (lequel???)
les responsables se reconnaitront...
Mais quid de ces mêmes médias et de leur silence assourdissant lorsque les premiers lanceurs d'alerte ont commnençé à réagir et s'opposer à ce projet et aux choix de société qu'il implique..., pas d'infos, pas de relais ...Alors que toute mobilisation (pour ou contre d'ailleurs) passe obligatoirement par l'information et la connaissance: ce devait être leur rôle (informer) . Quand aux politiques et aux choix qu'ils persistent à valider avec une obstination sans scrupules ( et tant pis pour la destruction de biodiversités ou du modèle paysan, on verra plus tard...) tels que Notre Dame des Landes, Ferme des Mille vaches , et d'autres sans doute que l'on ignore encore??? ils sont évidemment responsables en titre de ces saccages , incités par des lobbys directement intéressés à ces travaux et dont la perspective de l'argent à accumuler fait battre le coeur, intérêts particuliers qu'ils ne contrent pas pour diverses raisons, dont des inavouables...
Une vie humaine aujourd'hui a été saccagée, poursuivre ce projet serait la marque du plus pur cynisme, il y a des solutions alternatives.

Beaucoup de tristesse et de colère que cela ait pu se produire dans notre société et soutien à tous ses proches, avec espoir aussi dans son exemple...

Le 28-10-2014 à 11:31:53

Avatar Blandine Margoux

Aujourd'hui, la terre hurle. Elle hurle parce qu'elle a perdu un enfant et parce qu'elle craint de ne pas pouvoir nourrir ceux qui viendront au monde demain. Arrêtez-vous, au moins un instant. Écoutez son cri, plutôt que le chuintement des billets de banque.

Le 28-10-2014 à 12:59:40

Avatar Parti Indépandantist Cantalou

Tuer des militants amoureux dans le dos,,,
Rafler des bébés d'oposants électoraux,,,
Noyer des réfugiés économik,,,
Faire des guerres imondes partout,,,
Plus ça va ,plus on morfle
UNITés !!!!
Front popu tout de suite !
KANTAL.over-blog.com
Fransoi
fransoi & Yaô

Le 28-10-2014 à 18:33:44

Avatar Frédéric ROMET - Association ECOLOMIA

Rémi, que ta belle âme repose en paix !!! tu es tombé mort sur la terre de Sivens, comme tes autres frères vivants...les milliers d'animaux, les milliers d'arbres, les millions de plantes massacrés par des humains sans coeur, sans intelligence et sans âmes ! Puisse cette écocide réveiller les esprits de tous ! Les projets des pouvoirs piblics comme la plus part des projets de France et d'ailleurs sont d'utilités privés et d'intérêts personnels. Après cela, la société humaine n'existe plus, elle est remplacée par des millions de micro-sociétés d'humains vivant en autarcie de pensés et d'activités égoïstes...menant l'espèce humaine à sa propre perte ! le constat actuel est que 0,1% de la population ont le pouvoir de vie ou de mort sur le vivant,0,1% défendent le vivant et 99,8% les regardent à la télé !

Le 30-10-2014 à 18:33:03

Avatar alexandre junca

je suis prés a prendre les armes. IL ne comprendront que si on répond par la meme violence . STOP aux état policier corrompus.

AU armes citoyens !!!!!! Pour nos enfants, pour leur avenir, pour pouvoir ce regarder en face.

Le 31-10-2014 à 11:23:19

Avatar Gasc T. tity d'Alby

J'en appelle à tous, connus ou anonymes, un réveil citoyen est nécessaire.
Pour que la mort, L'ASSASSINAT de Rémi ne soit pas une banale affaire.
Un enfant, un gardien de la terre est tombé sous les tirs des marine.
Plu Jamais ça... Messieurs les cols blanc d'en haut vous avez du sang sur les mains. Il faudra tôt ou tard rendre des comptes... Et vous dites que vous avez un coeur ? à gauche ? Citoyen Libre...Je Vous En CONJURE, Pour Sa Mémoire...Nous Devons trouver un truc, Porter Son Combat. cet la moindre des choses. S'il vous plait...
Repose en paix Rémi des millions d'êtres vont garder ton Âme...
Je voudrait le jurer. @vite

Le 01-11-2014 à 01:26:50

Avatar Marcellin Babey

je déplore l'emploi du futur et aurais préféré celui du conditionnel, s'agissant d'une chose pas encore faite et dont on souhaite qu'elle ne le soit jamais.

Le 01-11-2014 à 15:54:48

Avatar Hutin Jérôme

En tant que photographe des arbres, en ayant photographié quelques uns dans le Tarn, je voulais seulement dire que je réserve un vrai frêne à planter en hommage à Rémi.

Il pousse là près de moi, dans un pot, plus qu'à la replanter là où vous le voudrez. Je ne peux être présent ce 2 novembre 2014 mais mon esprit d'arbre est avec vous : "KO DAMA"

Vous pouvez me contacter pour organiser la plantation de ce frêne.
Tél : 0619772808

Arborethiquement,
Jérôme Hutin

PS : arrêtez toute ces récupérations .... croyez vous que ce Rémi aurait été d'accord? Gardez la paix en vous, et sachez que le frêne est l'arbre de la connaissance "AXUS MUNDI", un arbre à palabre va grandir au Testet....a suivre !!!

Le 02-11-2014 à 13:27:39

Avatar Jeannie

Haha, shouldn't you be charging for that kind of knoedwlge?!

Le 05-01-2015 à 15:08:25

Avatar Latrice

You saved me a lot of haslse just now.

Le 07-01-2015 à 04:03:22

Avatar Maribeth

It's always a relief when someone with obvious expterise answers. Thanks! http://mrncflg.com [url=http://hzrzas.com]hzrzas[/url] [link=http://ueymmhx.com]ueymmhx[/link]

Le 09-01-2015 à 09:37:04

Avatar Akash

this, my husband had three actecinds last year. Two of them he walked away from. The third he was not so lucky. He hit a patch of ice and flipped our little ranger several times. Thankfully he does not remember any of that. He had to be cut out of the truck. Thankfully he was able to walk out of the hospital a few hours later with only three stitches in his hand.This last accident changed our live. We realize how wonderful God is. There is no other explaination for his recovery of all three actecinds. We have been listening to K-Love and reading our bible together. We know that he has called us back to Crossroads. We were not living God's true vision. I only hope we do this year.

Le 13-01-2015 à 09:18:34

Réagir


CAPTCHA