ZAD du Testet : un dépotoir ?

 

Contrairement à ce que cherchent à faire croire les probarrages, les casseurs et destructeurs de l’environnement et du patrimoine ne sont pas les opposants au barrage de Sivens.

 

Leur propagande n’est en fait qu’une manipulation pour discréditer les opposants.

 

Preuves à l’appui (cliquez pour télécharger le document PDF réalisé par le Collectif Testet).

 

 



Les réactions

Avatar hernandez bernadette

j'ai constaté de par moi même et non par les "on dit " bien sur que c'est une manip des pro barrage...j'ai même peur de mettre mon nom sur le test..ils me font drôlement peur eux avec leur barre de fer a vouloir fouiller toutes les voitures au cas ou on irait sur la zad, même si on va tout simplement se promener dans la forêt, j'ai 58 ans..je reste traumatisée par la violence des pro barrages...et tout simplement pour du maïs....alors que depuis le projet du barrage nous avons les conclusions du réchauffement climatique et qu'il est conseillé de faire du sorgho( suis pas agricultrice, je regarde juste la TV sur le réchauffement climatique)

Le 08-11-2015 à 12:50:40

Avatar pierrette level

c'est clair, il ne faut pas se voiler la face, tout le monde, ou presque, comprend la façon d'agir de ces "dirigeants" n'ayant qu'un seul but s'en mettre plein les poches au détriment de toutes les valeurs et en saccageant le peu de nature qui reste encore
vive les verts vive les écolos vive les résistants

Le 09-11-2015 à 08:43:27

Avatar tophe

Il faudrait profiter de la réunion sur le climat pour attirer l'attention de l'opinion publique sur les méfaits et décisions inacceptables qui se passe à Sivens.
Notre république est parfois une dictature, nous ne pouvons l'accepter.
Courage pour les opposants au barrage le plus dur est à venir.

Le 09-11-2015 à 09:33:21

Avatar Michèle Serres

Bonjour, je n'ai aucun doute sur la sincérité des participants au mouvement anti barrage, et sur la mauvaise foi des pouvoirs publics. Mais y a-t-il assez de journaux, de revues, de radios, etc qui diffusent ces informations, ainsi que le travail que vous avez fait sur les mini barrages du coin et leur utilisation en plein été ?

Même si je suis assez discrète par rapport à vos actions, je suis tout à fait concernée. Merci pour votre courage. Michèle Serres. Lavaur

Le 09-11-2015 à 10:13:49

Avatar claude Dudefand

L'horreur écolo-économico-sanitaire c'est çà! Sans parler du déni démocratique, de l'abus de pouvoir et de la désinformation.
Tout çà pour qques hectares de maîs! On assèche la zône, on vide la garonne l'été pour produire une céréale "OGM" qui servira à engraisser un bétail "à croissance rapide" et qui fera encore plus de pauvres c... abrutis et obèses.
Quant aux banques, elles se frottent les mains parce qu'il y aura du surendettement chez les éleveurs...

Le 09-11-2015 à 11:11:37

Avatar Roland

Bonjour, tout a été écrit sur la non utilité du barrage mais aussi la dangerosité d'un barrage qui le jour d'orage emportera tout sur son passage. Nous devrions tous savoir que le seul maitre a bord est la nature qui de grès ou de force reprendra ces droits, regardes autour de vous a force de jouer aux apprentis sorcier et ce prendre pour les maitres du monde nous allons dans le mur, les anciens peuples que l'on dit sauvages savaient et voulaient vivre en harmonie avec elle; étudions là et vivons en Paix avec elle, nous aurons tout à y gagner et éviterons des catastrophes irrémédiables. Maintenant a vous de choisir, la violence sur la nature ou la violence de la nature sur tous ?

Le 09-11-2015 à 12:01:31

Réagir


CAPTCHA