NDDL rassemblements de soutien

 

 

 

Nous étions une cinquantaine ce vendredi 13 avril 2018 midi

devant les grilles de la Préfecture à Albi. Il y a eu des prises de paroles sur la situation à la ZAD de NDDL et environ 500 tracts distribués aux passants à pied et en voiture (texte ci-dessous).

 

Une personne a informé d'une manifestation demain samedi 14 avril à 14h à Toulouse Jean Jaurès. Premiers signataires : Collectif ZAD31, Union des Etudiant·e·s de Toulouse (UET), ATTAC Toulouse, collectif Bure Partout-Nucléaire Nulle Part, DAL, NPA31... Détails ici.

 

 

Nous appelons les Tarnais-es à aller à la rencontre du préfet et des 3 députés En Marche lors de leurs déplacements pour leur faire part de votre refus de leur politique de répression. N'hésitez pas à nous signaler (collectiftestet@gmail.org) leurs déplacements des prochains jours pour que nous puissions les rencontrer collectivement.

 


 

Stop aux expulsions, aux violences et aux destructions
à Notre-Dame-Des-Landes !


Pour l’avenir de la zad !

 

Depuis des années, un mouvement composé de citoyen.ne.s, paysan.ne.s, militant.e.s, artisans s’épanouit dans le bocage de Notre-Dame-Des-Landes. En plus d’avoir dénoncé et fait abandonner un projet d’aéroport inutile et nuisible, les habitant.e.s du bocage inventent de nouvelles formes d’agriculture et d’organisation collective en créant du commun, en ouvrant des brèches pour un avenir désirable, enraciné sur les territoires ruraux.

 

Aujourd’hui, nous assistons à des scènes de guerre à Notre-Dame-Des-Landes. 2500 gendarmes et militaires, des hélicoptères, des blindés, des maître-chiens, des tirs tendus de grenades et de lacrymos, etc. Les blessés graves s’accumulent, y compris parmi les journalistes. Cette spirale de la violence est irresponsable et doit immédiatement cesser.


Toute cette brutalité déployée aujourd’hui n’est pas sans nous rappeler la violence inouïe dont avait fait preuve l’Etat, dans le Tarn, il y a plus de 3 ans à Sivens, allant jusqu’à tuer Rémi Fraisse, un jeune militant environnementaliste. Nous sommes profondément alarmés.

 

Nous croyons en l’espoir que représente la zad de Notre-Dame-Des-Landes. Puisque la zad est un incroyable espace d’expérimentation, les demandes d’installations collectives sont tout-à-fait légitimes et doivent être prises en compte par l’Etat.


Nous organiserons des actions de plus en plus déterminées tant que la répression continuera.

 

Premières organisations signataires :
APIFERA, ATTAC Tarn, Collectif tarnais de soutien à la Zad,
Collectif Testet, Confédération Paysanne du Tarn

 

 

 

Des dizaines d'autres initiatives ont lieu en France, voir ici.

 

Le Collectif Testet a également cosigné, avec des dizaines d'organisations, aujourd'hui un communiqué national 

Evacuation de la ZAD, 

stoppez tout avant qu’il ne soit trop tard !

 

Nous comptons sur vous demain et dans les jours à venir !

 

L'équipe d'animation du Collectif Testet

 


 



Réagir


CAPTCHA